Minute facile > Beauté > Cheveux > La greffe de cheveux FUE sans cicatrice

La greffe de cheveux FUE sans cicatrice

Contre la calvitie, pensez à la greffe de cheveux. C’est l’unique solution permettant de remédier définitivement à la chute des cheveux. Mais quelle est donc la technique pour ne pas avoir de douleurs ou de cicatrice ? Gil Mennetrey, spécialiste de la greffe des cheveux (http://www.challenghair-paris.com/), développe dans cette vidéo la greffe des cheveux FUE. Cette technique d’implantation capillaire se déroule en 4 étapes. Elle débute par un examen consistant à établir la cartographie de la chevelure. La greffe intervient uniquement après le prélèvement des greffons sur la couronne hippocratique et le prélèvement de plasma sanguin pour la conservation des greffons. Plus d’explications dans la vidéo, regardez !

  1. Etape 1 : Comment ?

Comment ? La greffe FUE est aujourd’hui la technique la plus utilisée en matière d’implantation capillaire. Elle convient particulièrement aux jeunes qui ne souhaitent pas avoir de cicatrice à la base du crâne. Elle est idéale pour les cheveux courts. Cette technique de greffe se déroule en quatre phases. La première consiste à faire un examen capillaire préalable. Vient ensuite la deuxième phase qui est l’extraction des unités folliculaires. Ces greffons vont être ensuite réimplantés dans la zone clairsemée de la chevelure. Ces unités folliculaires extraites de la couronne hippocratique ont une mémoire génétique qui est celle de ne pas tomber. En attendant la greffe, les greffons sont conservés dans une solution de PRP ou plasma riche en plaquettes provenant du sang du patient. Après l’intervention, un cataplasme est appliqué sur la zone donneuse afin de stimuler la capacité de régénération des cheveux.

Quand ? La greffe FUE peut se pratiquer très jeune, c’est-à-dire au moment où les cheveux commencent à tomber. Cela permet ainsi de ralentir la chute au fur et à mesure de l’âge. Il faut savoir que la FUE est indolore. Le prélèvement des greffons s’effectue sous anesthésie locale. L’intervention dure environ une journée, car il s’agit d’implanter en une seule fois près de 2500 greffons, soit 6000 cheveux. Le seul inconvénient de la FUE est l’apparition possible d’un œdème. Ce petit souci disparait au bout de 3 jours.

Mots clefs : calvitie Alopécie