Minute facile > Beauté > Cheveux > Chute de cheveux chez l'homme, solutions contre la calvitie

Chute de cheveux chez l'homme, solutions contre la calvitie

Quel traitement contre la calvitie ? Comment remédier efficacement à la chute de cheveux ? Comment retrouver une chevelure fournie et moins clairsemée ? Martine Leclercq, expert-capillaire chez Norgil (http://www.norgil.com/), livre ses explications sur la chute de cheveux chez l’homme. La calvitie est une hantise pour la gent masculine. Ce problème capillaire peut être source de complexe. Libérez-vous de cette angoisse ! Cette vidéo vous fait découvrir comment reprendre du poil de la bête. Regardez !

  1. Etape 1 : Zoom sur le cheveu

Zoom sur le cheveu D’emblée, il est à noter que l’homme possède entre 100.000 et 150.000 cheveux. Ceux-ci sont reliés au cuir chevelu par des follicules pileux. Un follicule pileux est un organe en forme de sac dans lequel va croître le cheveu. A sa base se trouve la papille dermique qui assure la nutrition de la tige pilaire.

Cause de la perte capillaire La chute de cheveux ou alopécie débute chez l’homme après la puberté. Elle est due essentiellement à un facteur hormonal. Parmi les hormones qui sont à l’origine de la perte capillaire se trouve la testostérone. Plus exactement, la testostérone peut entrer en conflit avec l’enzyme 5 — alpha-réductase contenue dans la papille dermique. Cette réaction engendre une autre hormone appelée dihydrotestostérone ou DHT. Cette DHT impose au cheveu un cycle de croissance accéléré. De ce fait, le poil devient plus fin au fur et à mesure qu’il repousse. Progressivement, la chevelure devient clairsemée et se retrouve dans un état de duvet. Le cuir chevelu se cicatrice à force de cycles pilaires accélérés. A ce stade, l’alopécie devient de la calvitie.

Traitement contre la chute de cheveux Aujourd’hui, il existe des moyens permettant de retarder la calvitie. Avant tout, il est nécessaire d’effectuer un bilan capillaire. Ce bilan se réalise à l’aide d’un appareil appelé Hair Analyser. Celui-ci permet de faire jusqu’à 10 examens. Il permet ainsi de déterminer les phases de pousse, de vérifier l’état et la nature du cuir chevelu. C’est à partir du bilan capillaire que l’expert oriente le patient sur le soin adapté à sa chute de cheveux. Le soin peut se réaliser avec de l’ultrason, du microcourant, de l’ionisation ou de la luminothérapie.

Mots clefs : chute de cheveux Alopécie calvitie