Vous venez d’apercevoir un cheveux blanc à votre réveil ? Cela vous inquiète ? Vous vous rendez compte que vos cheveux sont de moins en moins nombreux ? Serait-ce une calvitie naissante ? Pas de panique, nous allons vous aider à réagir ! Dans cet épisode d’E=M6, nous allons vous donner tous les conseils et astuces pour parer vos soucis. Vous allez voir, rien de bien compliqué pour trouver une solution à tous vos problèmes.

  1. Etape 1 : Le phénomène de la…

Le phénomène de la calvitie Pour un homme, coquet ou pas, perdre ses cheveux en petite ou grande quantité est un cauchemar.
Le crâne devient dégarni et le front s’agrandit ?
Il s’agit d’une calvitie connue médicalement sous le nom d’alopécie androgénétique.
La calvitie consiste en une chute régulière des cheveux jusqu’à ce que les golfes temporaux se réunissent si elle n’est pas traitée.
C’est un phénomène très répandu car il touche plus de 70% des hommes âgés de 35ans.
Un autre phénomène lié à l’avancée de l’âge est l’apparition des cheveux blancs.

La calvitie : un trouble hormonal L’hormone masculine c’est-à-dire la testostérone est le principal facteur déclencheur de la chute des cheveux.
La testostérone influe sur les quatre phases du cycle de vie des cheveux.
Elle se transforme en dihydrotestostérone ou DHT qui raccourcit la phase anagène qui est celle de la croissance des cheveux.
La DHT est un complexe toxique et un poison pour la chevelure.
Les cheveux entrent rapidement en phase télogène c’est-à-dire qu’ils sont destinés à tombés et se détachent du cuir chevelu sans que d’autres ne viennent les remplacer.

La calvitie : un trouble génétique Souvent, on dit que la calvitie s’hérite de père en fils.
Seulement, la chute des cheveux n’est que partiellement héréditaire.
Le gène responsable de la plupart de l’alopécie se pose sur le chromosome X.
C’est donc la mère qui en grande partie, transmet le caractère héréditaire de ce trouble.
Rassurez-vous cela peut toujours sauter une génération.

La calvitie et cheveux blancs: troubles dû au stress La durée de vie normale d’un cheveu est de 4 ans et elle peut être réduite à quelques mois du fait du stress.
En plus de provoquer sa chute, le stress joue un rôle important sur la couleur du cheveu.
En fait, il stoppe la production de mélanine qui est le responsable de la coloration des pigments capillaires en noir.
Quant aux cheveux gris, c’est l’effet d’une illusion d’optique car les cheveux ne peuvent qu’être noir ou blanc.

Les traitements des cheveux blancs et de la calvitie S’agissant des cheveux blancs, le seul traitement efficace est leur coloration.
Pour limiter leur chute, il existe une multitude de solution comme le finastéride.
Ce médicament est disponible sous ordonnance et diminue le taux testostérones qui provoquent la chute des cheveux.
Une autre solution pour traiter la calvitie est l’application d’une lotion de minoxidil.
Il s’agit d’une molécule qui favorise et stimule la repousse des cheveux.
On peut également opter pour l’implant capillaire.