Parmi les mini-légumes que l’on connaît le mieux, il y a par exemple les mini-potirons, ou encore les mini-carottes. Pourtant, on se demande toujours comment ces étranges formats poussent ! Sont-ils de simples légumes que l’on a empêchés de grandir ? Constituent-ils de véritables variétés ? Toutes les réponses…dans cette vidéo E=M6 !

  1. Etape 1 : Les légumes et leu…

Les légumes et leurs sosies en miniature Les mini-légumes font le plaisir de nos enfants?
Ils sont certes de petite taille mais ce détail n’influence aucunement leur saveur.
Le goût est resté fidèle.
Les restaurateurs se l’arrachent.
Les mini-légumes font des merveilles sur les assiettes, en terme de goût et de présentation.

Halte aux idées fausses sur les mini-légumes ! Que l’on ne s’y méprend pas !
Comme nous l’explique Mac Leggy dans son émission E=M6, les mini-légumes ne sont ni le fruit d’une modification génétique ni un miracle végétal.
Il s’agit en réalité d’une sélection de diverses espèces qui convient à une culture serrée, voire en bac.

La cueillette des mini-légumes Les mini-légumes se cueillent prématurément, alors que ces derniers sont encore petits.
En effet, si on leur donne plus de temps, ils grandiront et atteindront quand-même leur taille ordinaire.

Comment cultiver ces mini-légumes ? Inutile d’avoir un grand jardin ou un champ vaste pour la culture des mini-légumes.
En effet, plus c’est petit, plus c’est mignon et plus on est sûr d’avoir des mini-légumes.
Les mini-légumes sont effectivement indiqués pour la culture en potager surélevé ou en espace fermé.
Leur culture est exactement la même que celle des autres légumes de leur espèce d’origine:
– les mini-choux
– les mini-navets
– les mini-carottes
– les mini-poivrons

Certains graines bio s’apprêtent même à cette nouvelle façon de cultiver pour le bonheur des petits et des grands.

Le choix des variétés de mini-légumes On peut faire un tri des graines qui réussissent à se nanifier.
Il faut alors privilégier les variétés de petite taille.
Choisissez par ailleurs celles qu’on récolte de façon précoce et qui n’exigent pas de grands espaces de culture.
Par exemple, on choisira la carotte hâtive qui se cueille en à peine 3 mois de croissance.
Pour la salade, on prendra la romaine tin tin.
On les cueille au bout de 11 semaines après qu’on ait effectué le semis.