La préparation d’un savoureux aligot paraît souvent laborieuse. Car il faut laver les pommes de terre, les éplucher, les cuire et les presser pour obtenir une purée. Pourtant, il existe aujourd’hui une alternative à la purée de pommes de terre qui permet de cuisiner ce plat typiquement aveyronnais en un clin d’œil. Dans cette séquence 100 % Mag, découvrez les recettes à base de flocons de pommes de terre. Il s’agit de patates déshydratées qui, une fois cuites, possèdent le même goût et la même texture que les pommes de terre. Démonstration en vidéo !

  1. Etape 1 : Un aligot aveyron…

Un aligot aveyronnais atypique Cette purée est la plus célèbre de la région. Elle se compose de pomme de terre mélangée à de la tomme. Cette recette demande normalement plus d’une heure de préparation. Mais, pour vous faire gagner du temps, utilisez des flocons à la place des pommes de terre. En seulement 20 minutes, vous obtenez un savoureux aligot bien lisse et sans grumeaux. Grâce aux flocons de pommes de terre, vous gagnez 3 quarts d’heure. De quoi conjurer la corvée de patates. Vous n’avez plus besoin de vous fatiguer à laver, à éplucher, à cuire et à mouliner les pommes de terre. Ce temps est révolu depuis 1963 où la purée en flocons fut commercialisée la première fois en France.

Secret de fabrication des flocons Conservation plus longue, préparation instantanée, les flocons de pomme de terre garantissent un gain de temps précieux pour cuisiniers pressés. Concernant leur goût, les purées déshydratées n’ont rien à envier à leurs camarades réalisées à l’huile de coude. À leur origine se trouve le même ingrédient : la pomme de terre. Une usine installée dans la Somme en Picardie reçoit chaque année 110 000 tonnes de pommes de terre. Les patates passent dans un hydrocyclone afin d’être lavées. Puis, elles sont épluchées grâce à une machine spécifique qui ressemble à une cocotte-minute et dans laquelle est injectée une vapeur à haute pression. Les légumes sont ensuite rincés dans un tambour laveur et découpés en rondelles avant d’être cuits à 95 degrés. Viennent ensuite un presse-purée géant et des tambours sécheurs qui déshydratent les pommes de terre. On obtient alors une fine pellicule qui sera broyée pour former les flocons. Avant d’être commercialisés, ces derniers sont soumis à un contrôle de qualité.

Contrôle de qualité avant commercialisation Préalablement à leur mise sur les rayons de nos supermarchés, les flocons subissent un contrôle de qualité. Deux fois par jour, des employés de l’usine du leader français examinent la production. Pendant la dégustation, personne ne parle pour ne pas influencer l’autre. La vérification porte sur la texture de la purée qui ne doit pas être trop collante. Puis, vient la dégustation pour vérifier le goût. Ces deux critères de contrôle sont les principaux arguments de vente du producteur. La purée en flocons est fabriquée à 99 % de pommes de terre et à 1 % d’émulsifiant. Ce dernier permet d’avoir un mélange homogène de la purée. Un antioxydant naturel complète la recette pour conserver la couleur.

Valeurs nutritionnelles des flocons de pomme de terre La purée en sachet a souvent mauvaise réputation. En termes d’apport nutritionnel, elle est pointée du doigt pour être hypercalorique. Pourtant, ce n’est pas le cas et il ne faut pas s’inquiéter. Une purée maison et une purée en flocons contiennent les mêmes vitamines et minéraux. Le traitement pour la déshydratation change simplement le goût initial. En effet, en écrasant l’amidon, l’aspect gustatif de la patate change. La pomme de terre déshydratée a un autre goût un peu moins prononcé que la pomme de terre fraîche. Aujourd’hui, il est difficile d’échapper aux flocons de pommes de terre. Hachis Parmentier, brandade de morue, il suffit de lire les étiquettes pour se rendre compte que les flocons sont utilisés par les industriels.

Pomme dauphine à base de flocons Tout est possible avec des flocons de pommes de terre. Pour bon nombre de cuisiniers amateurs ou professionnels, la purée en sachet est incontournable. Certaines familles en cuisinent au moins une fois par semaine. C’est rapide et les enfants adorent. La première recette pouvant être réalisée avec les flocons est la pomme dauphine. Pour ce faire, il faut de l’eau salée, du poivre, de la farine, du beurre et de la purée déshydratée. Tous ces ingrédients seront montés en pâte à chou dans une casserole. La pâte obtenue sera mélangée à des œufs et du reste de purée. Puis, il faut former des boules que vous déposez sur une plaque de cuisson tapissée de papier sulfurisé. Les boulettes sont cuites au four à 180 degrés pendant 25 minutes.