Le choix des matériaux est extrêmement important pour habiter une maison saine et sans polluant. Moquette ou jonc de mer ? Carrelage ou terre cuite ? Parquet stratifié contrecollé ou parquet massif ? Pour savoir quel matériau choisir, regardez cet extrait E=M6. On vous apprend même comment fabriquer soi-même de la peinture 100% naturelle et non-polluante !

  1. Etape 1 : Maison écologique…

Maison écologique revient à un intérieur zen Si vous êtes prêts à éradiquer totalement tous les polluants de votre intérieur, voici tous les conseils de bricolage pour retrouver une maison saine.
Pour cela, l’équipe de Mac Lesggy dans E=M6 vous emmène chez Pierre Thibaud, un architecte.
A l’issue du quizz, vous saurez reconnaître les matériaux les moins polluants.

Choisir entre la moquette et le jonc de mer Il existe de nombreux types de revêtement de sol.
Il y a des revêtements composés de matériaux bio.
Le jonc de mer est bien moins polluant que la moquette.
L’envers de la moquette est en plastique.
La moquette est composée de fibres synthétiques.
Ces fibres ont tendance à conserver la poussière de par son aspect électrostatique.
Dans ce cas, pour revêtir le sol de façon écologique, il faut privilégier les matériaux naturels comme :
– le jonc de mer
– le sisal
– le coco

Choisir entre la terre cuite et le carrelage Entre le carrelage et la terre cuite, il est conseillé d’opter pour le deuxième.
La terre cuite est naturelle et absolument non polluante.
La terre cuite est un aspect identique aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.
Cela veut dire que la terre cuite est naturelle.
Ceci est prouvé par la présence de l’argile à 100%.
La terre cuite est par ailleurs un excellent isolant.

Choisir entre le parquet massif ou le parquet stratifié contrecollé Entre ces deux types de matériaux, il convient d’opter pour le parquet massif.
En effet, le parquet stratifié contrecollé est une agglomération de copeaux de bois et de colle.

Vous l’aurez compris, choisissez des matériaux bruts et 100% naturels.
Ils sont certes chers à l’achat mais ils sont durables et ne libèrent pas ou peu de produits polluants.
Enfin, faites attention aux colles.
Les colles sans solvant n’ont pas d’odeur.
Leur structure est plus pâteuse que celle composée de solvant.

Choisir la bonne peinture La peinture écologique est garantie sans polluant et en vente dans le commerce.
Vous pouvez la fabriquer vous-même.
Comme ingrédients, il vous faut :
– de la poudre de caséine
– de l’eau
– du savon liquide
– de la chaux en pâte
– des pigments

L’avantage de la caséine est qu’elle est 100% naturelle.
Elle vient tout simplement du lait de vache.