Vous aimeriez poser du parquet dans une pièce de votre maison ou de votre appartement ? Vous pensez faire appel à un professionnel des travaux d’intérieurs malgré un faible budget ? Ne dépensez pas des milles et des cents ! Ce travail est accessible et n’est pas réservé au pro, n’importe qui peut le faire ! Pour connaître tous les mécanismes de cette tâche, et toutes les astuces pour ne pas se tromper dans la pose, regardez les conseils vidéo de Valérie Damidot et de son équipe de bricoleurs experts !

  1. Etape 1 : Les différents typ…

Les différents types de parquet Il existe deux grandes catégories de parquet :
– le parquet flottant
– le parquet cloué

La pose de ces deux types de parquet est également différente.

Le parquet flottant Le parquet flottant est constitué de bois aglomérés d’une grande dureté.
Il est conditionné sous forme de grandes lames de petite épaisseur.
Ces deux paramètres facilitent davantage leur pose au sol ainsi que leur entretien.
Le parquet flottant est composé de deux parties :
– la partie intermédiaire qui est un support en matériau résineux
– la partie inférieure aussi appelé contre balancement ou contre parement

La résistance de ces deux parties empêche le cintrage de la lame.

Les techniques de pose d’un parquet flottant Le parquet flottant se pose de différentes façons :
– la pose collée sur de lambourdes
– la technique de rainure

La pose du parquet flottant Posez d’abord la première lame.
Cette étape est très importante pour la suite.
Posez la lame du côté languette près du mur.
Respectez néanmoins 8mm d’espace entre la lame et le mur.
Ceci évitera que les lames ne gondolent par endroits avec la dilatation et la contraction du bois.
Vous pourrez cacher ces espaces avec les plinthes.
Répétez la même opération pour chaque rangée.
Glissez la lame suivante dans la lame de la précédente rangée.
Plaquez le tout contre le sol.
Les lames vont s’emboîter automatiquement.

Le parquet cloué Les lames du parquet cloué sont plus épaisses comparées à celles du parquet flottant.
Le parquet cloué n’est pas directement cloué.
Il est chevillé puis vissé sur la chape.
Le parquet cloué permet à l’air de circuler sous le plancher.
Il facilite également le passage des conduits et des câbles.

La pose du parquet cloué Posez les lambourdes qui sont indispensables à la fixation des lames du parquet.
Fixez une pièce de bois sur chaque mur.
Espacez les autres pièces de 40cm.
Alignez la première rangée de lames du parquet cloué.
Vérifiez que les lames se sont correctement emboîtées avant de les fixer avec les clous.
Ensuite, clouez en biais.
Décalez les joints de 10cm pour la rangée suivante.
Une fois les lames installées, vous pourrez vitrifier pour faciliter l’entretien du parquet.