Imaginez un carrelage capable de détruire les microbes, un réfrigérateur qui empêcherait les fruits et légumes de perdre leurs vitamines, une télévision qui vous permettrait de regarder sur le même écran une autre chaîne que votre mari, ou encore une balance d’une précision telle que vous ne pourriez plus tricher sur votre poids. Ces incroyables innovations existent. E=M6 les teste pour vous.

  1. Etape 1 : Le carrelage auton…

Le carrelage autonettoyant et photocatalytique Personne n’échappe au ménage, mais imaginez pouvoir le faire moins souvent grâce à un carrelage autonettoyant. Ce sol à la technologie révolutionnaire détruirait les bactéries et les polluants avec d’autant d’efficacité que l’eau de javel. Son secret réside dans sa fabrication. Dans le cadre du processus d’élaboration du carrelage, le fabricant applique du dioxyde de titane. Il s’agit d’un minéral qu’on peut trouver dans la nature. C’est cette substance qui donne la couleur blanche au dentifrice. Elle élimine facilement les molécules organiques des polluants ou des bactéries grâce au contact de la lumière, de l’air et de l’humidité, le dioxyde de titane. En effet, le dioxyde de titane est un photocatalyseur d’où son action antipollution et antibactérienne. Son pouvoir autonettoyant serait aussi efficace que 5 lavages à l’eau de javel. Mais, cela ne vous dispense pas de faire le ménage de temps en temps.

Le réfrigérateur antibactérien Un réfrigérateur contient en moyenne 7.850 colonies de bactéries par centimètre carré. Pour y remédier, les scientifiques ont mis au point un réfrigérateur incroyable, capable de s’autoassainir. Il a même la capacité de neutraliser les mauvaises odeurs, cette fois grâce à un autre minerai : l’argent. Ce dernier possède une propriété antibactérienne connue depuis des décennies. L’argent a le pouvoir de casser les liaisons moléculaires entre les cellules des bactéries. En fait, ce minerai est souvent utilisé en pharmacie comme antiseptique, dans les pansements par exemple. Dans le réfrigérateur, en combinant les ions argentés, une diode bleue et l’humidité, une réaction chimique crée un antibactérien puissant : le radical hydroxyle. Ce dernier neutralise les bactéries de l’air filtré. Avec ce système, finies les mauvaises odeurs et vos aliments se conservent mieux.

Le réfrigérateur renfermant du soleil Par ailleurs, le bac à fruits du réfrigérateur innovant est capable de préserver les vitamines des aliments grâce à la lumière. Le bac est équipé de deux diodes, bleu et vert. Dans un réfrigérateur classique, la lumière s’éteint. Et dans le noir, les fruits et légumes dépérissent. Alors pour leur donner la pêche, les diodes vont reproduire les teintes naturelles du soleil que les aliments vont reconnaître. Les LEDs reproduisent une lumière de photosynthèse afin de bloquer les déperditions en vitamines et en même temps, de continuer à en produire de façon tout à fait naturelle. Aussi incroyable que cela puisse paraître, grâce à ce soleil artificiel qui clignote, la salade va continuer à transformer l’énergie de la lumière en nutriments. Le résultat est impressionnant, car au bout de trois jours dans un réfrigérateur classique, une salade perd 13% de ses vitamines alors que dans le réfrigérateur innovant, elle gagne 23% en plus.

La balance donnant le poids exact Cette troisième innovation va révolutionner notre vie quotidienne. Quand vous vous pesez, n’avez-vous pas la fâcheuse habitude de pencher la balance à votre avantage. Et bien, ce n’est plus possible avec une invention d’une start-up française. Son pèse-personne intelligent est d’une précision exceptionnelle. Le cadran électronique envoie des alertes clignotantes lorsque vous n’adoptez pas la bonne position sur la balance. Une petite lumière s’allume du côté où vous appuyez trop. La balance révolutionnaire est équipée de capteurs dans ses quatre coins. Elle ne vous pèse que lorsque votre centre de gravité est placé au-dessus du centre de la balance. C’est la première garantie d’une mesure précise. En outre, savez-vous qu’en fonction du pays où l’on se pèse, notre poids peut varier ? On pèse en effet moins lourd à l’équateur qu’au pôle Nord. C’est pour la simple et bonne raison que notre planète est légèrement aplatie aux pôles. Nous y sommes alors plus près du centre de la Terre. Et l’attraction terrestre y est un peu forte. En passant du pôle à l’équateur, nous perdons 30 grammes environ. Mais, la balance révolutionnaire a trouvé la parade. Elle est équipée d’une puce qui géolocalise l’endroit où elle se trouve. Grâce à cette géolocalisation par satellite, le pèse-personne calcule le poids exact.

La balance qui calcule plus que le poids Non seulement le pèse-personne révolutionnaire est précis, mais il peut aussi calculer la masse graisseuse. Une électricité de faible intensité va circuler dans votre corps en rentrant par un pied et en sortant par un autre. En chemin, elle rencontre des résistances, ce sont les zones de graisses qui ne sont pas conductrices. En analysant le courant électrique à sa sortie, la balance déduit le pourcentage de graisse présent dans le corps. Et ce n’est pas tout. Elle mesure aussi votre pouls en détectant les à-coups des pulsations de votre cœur qui font chaque fois varier votre poids de quelques grammes. Par ailleurs, les données sont enregistrées et sauvegardées sur votre smartphone.

La télévision à double programme Au rayon des innovations, la bonne vieille télévision a de la concurrence. Aujourd’hui, c’est fini les batailles pour choisir le programme. Chacun peut regarder son programme sur la même télé. Deux images s’affichent sur l’écran, et elles peuvent être séparées grâce à des lunettes. Pour que chaque paire de lunettes ne perçoive qu’un seul des programmes, le principe est simple. En réalité, la télévision projette alternativement l’image d’un programme puis de l’autre. Pour que vous ne voyiez qu’un des deux, les lunettes à cristaux liquides s’opacifient lors de l’affichage du programme que vous ne voulez pas voir. L’image noire ne se perçoit pas grâce à la persistance rétinienne : le principe de base de toute image diffusé sur un écran de télévision ou de cinéma. Plus précisément, la rétine est comme la pellicule photo de l’œil. Elle capte l’image lumineuse et la transforme en message électrique pour le système nerveux central. Chaque image reste afficher environ 5 centièmes de seconde sur la rétine. En filtrant ainsi une image sur deux, les lunettes permettent à celui qui les porte de ne voir que son propre programme dans la continuité. Les lunettes sont connectées à la télévision grâce à un signal infrarouge. Et un bouton placé sur une branche permet à chaque téléspectateur de sélectionner son programme.