Minute facile > Homme > High-tech et Internet > Rumeurs sur les pouvoirs extraordinaires d'un smartphone

Rumeurs sur les pouvoirs extraordinaires d'un smartphone

Peut-on recharger sa batterie en la frottant avec la moquette ? Le téléphone regagne-t-il plus de charges si on le place au micro-ondes ? Existe-t-il vraiment du scanner permettant de déshabiller un sujet grâce au smartphone ? Cet extrait d'E=M6 démêle le vrai du faux sur les pouvoirs extraordinaires de nos smartphones. Nous sommes 24 millions de Français à posséder ce gadget de technologie. Nous l'utilisons plus d'une heure par jour. Pour certains, ces merveilles de technologie sont si modernes qu'elles sont dotées de pouvoirs extraordinaires. De nombreuses rumeurs farfelues circulent sur internet. Nos téléphones seraient rechargeables en les passant au micro-ondes ou en les frottant sur la moquette. Des applications permettraient même de déshabiller des personnes en temps réel. Alors, comment démêler le vrai du faux ?

  1. Etape 1 : La moquette-charge...

La moquette-chargeur La batterie qui se décharge est un problème que nous rencontrons tous. Certains prétendent qu'il est possible de recharger le téléphone en le frottant sur la moquette. Pour vérifier la véracité de cette rumeur, l'équipe d'E=M6 s'est rendue à l'institut Télécom de Paris, où Hakima Chaouchi a accepté de nous éclairer. En frottant deux objets l'un contre l'autre, il se passe ce qu'on appelle l'électricité statique. Frotter votre téléphone contre une moquette ne le chargera pas. Mais il se passera un phénomène physique. Vous pouvez accrocher des petites particules sur la surface de la partie frottée contre la moquette. Autrement dit, chaque objet qui nous entoure est composé d'atomes. Ces derniers sont eux-mêmes constitués d'un noyau autour duquel gravitent des électrons chargés négativement. Lors du frottement d'une coque en plastique contre une moquette, des électrons sont arrachés et récupérés par les atomes du téléphone. L'appareil a ainsi un surplus d'électrons, c'est l'électricité statique qui attire le petit bout de papier sans pour autant recharger la batterie. En effet, les téléphones ne sont pas conçus avec un système de récupération pour emmagasiner l'électricité statique dans la batterie. De plus, l'excédent d'électrons n'est pas suffisant pour pouvoir charger une batterie.

Le micro-ondes chargeur Une autre légende fait fureur sur le web : il serait possible de recharger son téléphone en le passant au micro-ondes. Voyons d'abord comment cet appareil fonctionne. Il envoie une onde électromagnétique qui fait vibrer les électrons contenus dans les matières, créant ainsi une chaleur. C'est ce phénomène qui fait que les aliments sont réchauffés dans un micro-ondes. Toutefois, nous savons tous qu'il ne faut pas y mettre un objet métallique. N'essayez donc pas d'y mettre votre téléphone. Après une expérience en laboratoire et à ne surtout reproduire chez vous, le téléphone s'enflamme. En effet, sous l'effet des ondes électromagnétiques, le métal crée des décharges électriques. La rumeur selon laquelle il est possible de recharger sa batterie en le passant au micro-ondes est donc complètement fausse.

Le scanner déshabillant Une autre légende urbaine raconte que nos smartphones seraient dotés d'un scanner déshabillant. Certaines applications le promettent. L'équipe d'E=M6 a recueilli les explications de Marius Preda, spécialiste des jeux sur smartphone. Selon cet expert, aucun téléphone portable n'est doté de scanners déshabillant ni de scanner tout court. Les scanners corporels utilisés dans les aéroports fonctionnent avec des rayons X qui passent au travers des tissus. Mais, l'image qui en résulte est loin de déshabiller le sujet. Ces scanners sont par ailleurs impossibles à miniaturiser. La vidéo prouvant qu'un téléphone peut déshabiller est un trucage. Plus précisément, la scène a été filmée une 1ère fois avec des gens nus, puis une seconde fois avec Ies mêmes personnes habillées. Donc, l'application du scanner déshabillant n'existe pas. Certaines applications permettent de changer les vêtements en temps réel. Mais le résultat est très loin d'un scanner déshabillant.

Mots clefs : batterie