Minute facile > Homme > Photos et Vidéos > Appareil photo numérique ou argentique ?

Appareil photo numérique ou argentique ?

Comment ne pas rater une photo ? Une photo traditionnelle est-elle meilleure qu'une photo numérique ? Que choisir entre argentique et appareil photo moderne ? Dans cette vidéo, des experts en photo comme Yann Saint-Yves, Lisa Roze et François Cana vous emmènent à la découverte de l'appareil photo numérique et celui argentique. Depuis le début des années 2000 avec l'apparition du numérique, prendre une photo est devenu un jeu d'enfant. Compact, reflex, smartphone… ces appareils nous sont indispensables pour immortaliser nos plus beaux souvenirs. Le numérique a révolutionné notre façon de photographier. Mais quel type d'appareil réalise la meilleure photo ? Les réponses en vidéo !

  1. Etape 1 : Invention de l'app...

Invention de l'appareil photo C'est le Français Nicéphore Niepce qui fut le premier à parvenir à reproduire et fixer une image depuis sa fenêtre en 1826. Mais, c'est Louis Daguerre, un autre Français, qui popularise cette invention et crée 13 ans plus tard le tout premier appareil photo. Celui-ci ressemblait à une boîte en bois avec une sorte de loupe à l'avant. A l'époque, il fut baptisé le daguerréotype. En 150 ans, le fonctionnement des appareils n'a quasiment pas changé.

Fonctionnement de l'appareil photo Pour l'œil humain, l'image entre par la pupille et vient se projeter sur la rétine. Dans un appareil photo, le principe reste le même, autrement dit, l'image pénètre des lentilles appelées objectif et se projette sur une surface sensible situé à l'arrière de l'appareil. A l'origine cette image s'imprime sur une pellicule imprégnée de sel d'argent, d'où d'ailleurs le nom pellicule argentique. Ce film se déroule à l'intérieur de l'appareil séquence après séquence. Pour le numérique, la pellicule est remplacée par un capteur électronique. Ce système projette instantanément l'image prise sur l'écran à cristaux liquides. En revanche, pour la pellicule, il a fallu passer par le développement avant de pouvoir voir l'image.

Impression des photos Il y a 15 ans, nous attendions tous l'étape fastidieuse du développement de la pellicule avant de voir l'image. En effet, les photos sont encore des négatifs. Autrement dit, sur la pellicule, les couleurs sont inversées. Les sels d'argent qui recouvre la pellicule réagissent à la lumière. Une couleur qui génère beaucoup de lumière fait réagir ces molécules. Au contraire, la couleur sombre ne provoque aucune réaction sur la pellicule. Pour retrouver les vraies couleurs, il va falloir imprimer la photo sur un papier, lui aussi composé de sels sensibles à la lumière qui va inverser les contrastes. Une fois imprimée sur du papier photo, l'image se révèle. Ce papier sera alors trempé dans plusieurs bains chimiques jusqu'à obtenir la vraie photo. Pour stopper la réaction du développement, le papier sera plongé dans un bain acide. Un troisième bain fixe définitivement l'image sur le papier. Avant, il fallait attendre le développement pour voir l'image. Mais en plus, une bobine de pellicule ne pouvait prendre que 36 poses. En revanche, l'une des grandes prouesses des appareils modernes est leur capacité des stockages. Désormais, les photos prises s'impriment sur la carte mémoire que l'on glisse dans l'appareil. Une carte mémoire peut contenir des milliers de photos.

Différence de qualité entre argentique et numérique Sur une photo argentique, on peut apercevoir des petits points. Il s'agit en fait de microcristaux. Plus ils sont fins, plus l'image est précise. Et inversement, moins ils sont fins, plus on les aperçoit. S'agissant d'une photo numérique, elle révèle des petits carrés quand on la zoome. Ces carrés sont appelés pixels. Comme pour les grains de l'argentique, plus il y a de pixels, plus la définition de la photo sera précise. L'argentique a l'avantage de garder une assez bonne définition même en agrandissant une photo. Par contre, une photo numérique a tendance à se pixeliser au fur et à mesure d'un agrandissement, au point même de perdre de sa netteté. Pour cette raison, les professionnels continuent de travailler avec la méthode traditionnelle.

Des logiciels intelligents pour ne pas rater sa photo Pour les amateurs, les appareils modernes sont devenus de vrais assistants personnels capables de faire tous les réglages à travers l'écran. Cette prouesse est due à un cerveau présent à l'intérieur de l'appareil. Des logiciels intelligents comme ceux de nos ordinateurs lui permettent de détecter un visage grâce à sa forme ovale, et d'assimiler ainsi tout ce qui le caractérise. C'est ainsi que nos appareils modernes sont capables de s'autodéclencher lors d'un sourire ou d'un clin d'œil. Ils peuvent même corriger les yeux rouges. Ils ont également la possibilité de détecter un paysage grâce à la quantité de lumière qu'ils reçoivent. Les innovations technologiques d'aujourd'hui nous permettent de ne rater aucune photo.

Des logiciels d'embellissement de photo Grâce aux logiciels de correction d'image, nos photos sont devenues si parfaites au point de sembler parfois impersonnelles. Les concepteurs de logiciel ont alors mis au point des techniques permettant de retrouver l'aspect de photo d'antan. Il est désormais possible de rajouter du grain à une photo parfaite à l'origine. Cette photo peut être passée : — en noir et blanc — en style sépia, avec un aspect vieilli — en style sténopé, c'est-à-dire avec des bords assombris. Y a pas photo, seul votre coup d’œil peut générer un bon cliché.

Mots clefs : appareil argentique