Minute facile > Sexo > Vie de couple > Comment oser aborder ses fantasmes avec sa conjointe ?

Comment oser aborder ses fantasmes avec sa conjointe ?

C'est facile de dire à sa moitié : « Chérie, j’ai envie de faire l’amour ! Et toi ? »

Pour certains, la fluidité de cette phrase fait parfois défaut... Résultat ?

La vie sexuelle du couple ne se résume qu’à des échanges dénués de véritable plaisir, jusqu’à devenir insatisfaisante.

Remédiez à cela rapidement !

Voici quelques astuces pour vous aider à exprimer librement vos pensées sexuelles !


  1. Se familiariser avec le sujet du sexe d’abord !

    Etape 1/3 :

    Se familiariser avec le sujet du sexe d’abord !


    C’est une vérité indéniable ! Dans un couple, si un certain malaise persiste,l'épanouissement ne pourra pas être total.

    Comme disait le vieil adage : « S’aimer soi-même avant de laisser une autre personne vous aimer », c’est-à-dire que vos envies sexuelles auront de l’importance aux yeux de votre conjoint si vous savez les exprimer.

    Prendre le temps de réaliser vos désirs et d’apprendre ce qui vous excite réellement démontre une vie sexuelle saine, épanouie et mature au sein d’un couple.

    Vous voulez savoir comment ça marche ? Pensez aux moments où vous vous donnez du plaisir seul. Attardez-vous sur ce qui rallume votre désir !

    Et faites la différence entre « fantasmer » et « désirer ».

    Le fantasme se limite seulement aux choses que vous pensez et qui vous excitent. Le désir est le sentiment qui vous pousse à passer immédiatement à l’acte.

    Vous pourriez donc fantasmer à l'idée d’une relation sexuelle en plein air, sans l’envie de le réaliser. Reconnaître cette différence qui existe entre fantasme et désir déterminera pour de bon votre source d’excitation.

    En se basant sur ce contexte, commencez par confier à votre conjoint(e) ce qui vous intéresse réellement en matière de sexe.

    Il faut que vous parveniez à ressortir divers sujets comme « J’aime être dominé » ou « J’ai envie d’un plan à 3 ». L’essentiel est que vous vous exprimiez sans blocage.

    Exercez-vous jusqu’à ce que les mots sonnent justes !

    Bien sûr, cette situation est une étape assez difficile, voire un challenge pour certains. D’une manière ou d’une autre, la sexualité est toujours apprise avec un certain complexe.

    Cela ne tient qu’à vous. Le mieux serait de vous donner vous-même la permission de raviver votre désir sexuel !

    Vous allez peut-être penser que ces astuces sont ridicules. S’adonner à ce genre de pratique vous aidera cependant à rallier votre vie de couple et la sexualité.

    Cette approche éliminera en même temps toutes vos difficultés à exprimer vos désirs.

    Vous constaterez également comment votre partenaire réagit au sujet.
    Évitez de trop analyser vos fantasmes

    Le terme « fantasme » frustre beaucoup de gens. Ainsi, son expression devient parfois artificielle voire exagérée.

    Si vous êtes du même avis, alors détrompez-vous !

    Le fantasme alimente votre désir sexuel, isolé dans un coin de votre tête. Par moments, il vous arrive de penser à des scénarios érotiques bien excitants, mais ceux-ci peuvent s’agir de simples fantasmes comme faire l’amour avec son partenaire, lumière allumée.

    Attention ! Le fantasme est parfois incertain. S’il vous vient à l’esprit de pratiquer le sexe à plusieurs, ne vous y fiez pas trop.

    Il se pourrait que, dans la vraie vie, vous n’en ayez pas réellement envie...

    Il faut garder à l’esprit que le fantasme ne veut pas souvent dire grand-chose.

    Ne persistez donc pas à donner sens à vos propres fantasmes.

    Retenez ceci : «Fantasme ne rime pas toujours avec désir », mais même si vous souhaitez matérialiser vos rêveries, nul n’a le droit de vous juger.

    Il est évident qu’il y des raisons derrières les fantasmes érotiques. Vous pensez peut-être pouvoir les maîtriser étant donné que vous avez le contrôle total sur tous les aspects de votre vie.

    Parfois, il vous arrive aussi d’avoir un fantasme, simplement parce que cette rêverie est différente de ce que vous êtes en train de vivre.

    Ainsi, on ne peut pas toujours fournir des explications à tous les fantasmes. De toute façon, cela n’a pas vraiment d’importance.

    Bref, si quelque chose ravive votre flamme, avec un consentement mutuel entre adultes, et si l’autre partie n’est aucunement blessée par cette décision, dans ce cas allez-y !
  2. Le bon moment pour en parler

    Etape 2/3 :

    Le bon moment pour en parler


    La façon d’appréhender les fantasmes diffère d’un couple à un autre. Mais l’un des conseils serait d’attendre que vos rapports amoureux soient bien renforcés avant de parler librement de vos désirs sexuels.

    Pour d’autres personnes, le fantasme est un élément très important. Certains n’arrivent pas à prendre du plaisir sexuel sans opter pour une position sexuelle très particulière.

    Ce fantasme inachevé peut donc être un véritable obstacle pour vous. Aviez-vous déjà vécu cette expérience ?

    Pensez donc à partager vos fantasmes avant un acte sexuel. Le plus tôt sera le mieux ! Faites-lui savoir ce que vous recherchez vraiment.

    Malheureusement, toutes ces questions pourraient choquer votre partenaire. Si vous craignez qu’elle les prenne mal, ne vous inquiétez pas !

    Commencez par faire des jeux sensuels. Demandez à votre partenaire si cela lui plairait d’allumer une bougie d’huile de massage avant que vous abordiez le sujet.

    Sinon, posez-lui des questions détournées pour voir sa réaction. Par exemple, faites allusion à des positions sexuelles que vous avez découvertes sur internet. Est-ce que ça l’intéresse ?

    Si cette approche n’est pas toujours la bonne, alors regardez du porno avec elle ou lisez-lui des histoires érotiques qui ont un rapport avec vos fantasmes ! Vous ne manquerez pas de noter sa réaction.

    Faites quand même attention, aussi sérieuse soit la relation, vous n’êtes pas toujours obligé de partager tous vos fantasmes avec votre conjoint.

    Il se pourrait aussi que vous ayez des fantasmes que vous n’avez pas trop envie de réaliser. Chacun a le droit d’avoir un minimum d’intimité surtout quand il est question de fantasme, n’est-ce pas ?!

    Si vous fantasmez sur quelqu’un d’autre par exemple, vous n’allez pas l’avouer à votre homme ! Pourtant, ça arrive de temps à autre. Souvenez-vous que ce genre de fantasme n’est pas une tromperie.

    Vous êtes la seule personne à pouvoir décider de ce qui est mieux pour vous.

    N’hésitez surtout pas à partager! Mais essayez seulement de ne parler que des choses que vous désirez réellement concrétiser avec lui.

    Donnez une raison particulière à votre fantasme

    Pour beaucoup de gens, entendre l’aveu des fantasmes de son conjoint est toujours source d’instabilité. Il est donc préférable de trouver une issue pour que l’importance de votre partenaire ne soit pas remise en question.

    Le moyen le plus facile pour éviter ce problème est d’exposer les vraies raisons qui vous poussent à agir de la sorte.

    Peut-être parce que votre partenaire est la seule personne en qui vous avez confiance dans votre vie ?!

    Ou qu’elle est la seule personne avec qui vous êtes bien à l’aise pour évoquer ce sujet.

    Ou encore parce qu’elle ressemble exactement au genre de personne sur qui vous aviez fantasmé pendant votre adolescence ?!

    Ne cherchez pas à l’expliquer de façon compliquée ! Dites-lui simplement pourquoi il est vraiment important pour vous de lui confier vos fantasmes au lieu de jouer un rôle que n’importe qui pourrait jouer à votre place !

  3. Essayez d’appliquer ces astuces

    Etape 3/3 :

    Essayez d’appliquer ces astuces


    Encore hésitant ? Voici quelques phrases simples pour vous guider :

    « Tu veux savoir ce qui est vraiment excitant pour moi ? »

    « Il y a cette chose que j’ai toujours voulu essayer, mais je ne voulais le faire qu’avec la bonne personne... »

    « J’adorerais te voir faire… »

    « Qu’est-ce qui te faisais fantasmer chez une personne quand tu étais jeune ?

    « As-tu déjà pensé à essayer… ? »

    « J’ai regardé ce film où les acteurs faisaient… Est-ce que tu ferais quelque chose comme ça ? » [br
    « Qu’est-ce que tu dis de… ? »

    « Je ne suis pas sûr d’aimer cela, mais j’étais toujours curieux d’essayer… »

    Souvenez-vous de ceci : Même si la seule idée de confier vos fantasmes à votre conjoint(e) vous stresse, la réaction de votre partenaire à votre aveu en dira long sur le temps et l’affection que vous lui donnez.

    Pourquoi ? Simplement parce que le fait de partager vos fantasmes avec votre moitié est une excellente manière de savoir si vous et votre partenaire êtes vraiment compatibles pour une union à long-terme !

    Est-ce qu’elle respecte vos fantasmes ? Est-ce qu’elle vous écoute sans aucun jugement ?

    Alors, à vous de jouer maintenant !


    - A voir aussi - >> Faut-il réaliser ses fantasmes ?

Mots clefs : aborder fantasme fantasme couple sexualité couple