Minute facile > Soins > Médecine douce > Homéopathie en gynécologie obstétrique

Homéopathie en gynécologie obstétrique

Quelles sont les solutions de l’homéopathie en matière de gynéco-obstétrique ? Comment appliquer efficacement cette technique thérapeutique chez la femme ? Quelles alternatives offre-t-elle par rapport aux thérapeutiques « conventionnelles » ? Pascale Laville, médecin généraliste et homéopathe (www.hopital-stjacques.com/) vous livre quelques explications sur l’application de l’homéopathie en gynécologie-obstétrique. Qu’il s’agisse de soulager les troubles prémenstruels, d’apaiser les inconforts de la ménopause, de traiter les infections génitales ou d’accompagner la jeune maman, l’homéopathie s’avère être bénéfique. Plus de détails en vidéo, suivez !

  1. Etape 1 : Homéopathie et tro...

Homéopathie et troubles du cycle menstruel

Dès l’apparition des premières règles, des petits désagréments touchent bon nombre des adolescentes. L’homéopathie peut apporter une réponse efficace pour soulager la jeune femme. Les granules permettent d’apaiser les douleurs au ventre et aux seins. Grâce à l’homéopathie, les règles douloureuses n’ont pas lieu d’être.

Cette thérapeutique est bien évidemment ouverte à toutes les femmes. Du moment qu’il s’agit de syndrome prémenstruel, l’homéopathie s’avère être un remède de choix. De la menstruation à la ménopause, toutes les femmes peuvent y avoir recours.

Homéopathie et troubles de la ménopause

Même en période de ménopause, la femme peut faire appel à l’homéopathie. Les granules aident alors à soulager les divers désagréments comme la sueur nocturne, les bouffées de chaleur… Sans danger et sans effets secondaires, l’homéopathie permet de bien vivre la ménopause.

Parmi les médicaments homéopathiques indiqués durant ce bouleversement hormonal chez la femme figure Belladonna 9CH, FSH 9CH, Lachesis 9CH, Sanguinaria 4CH et Lilium tigrum 9CH.

Homéopathie et autres indications gynécologiques

Outre le syndrome prémenstruel et les troubles de la ménopause, l’homéopathie peut être indiquée en cas d’infections génitales. En plus de les traiter, cette thérapeutique permet même de prévenir la chronicité de ces infections.

L’homéopathie est également bénéfique en période de grossesse et à l’accouchement. Il existe des médicaments homéopathiques adaptés dès le désir de devenir enceinte. L’homéopathie accompagne également la femme enceinte afin de prévenir les éventuelles pathologies pouvant entraver sa grossesse.

Les remèdes homéopathiques offrent une grande aide avant, pendant et après l’accouchement. Ils peuvent aider à stimuler la lactation durant la période d’allaitement. À tout moment important de la vie de la femme, l’homéopathie est toujours bénéfique.

Mots clefs : homéopathie règles douloureuses homéopathie gynécologie homéopathie infections urinaires homéopathie ménopause homéopathie grossesse homéopathie allaitement homéopathie troubles génitaux homéopathie obstétrique homéopathe Hopital Saint Jacques