Nez trop long ou trop aplati, oreilles décollées, seins trop petits… une personne sur deux voudrait bien les changer. Ces petites imperfections esthétiques sont souvent source de complexe. Heureusement, des solutions existent afin d’y remédier. La chirurgie esthétique n’est plus l’apanage des stars. Cette technique attire de plus en plus d’adeptes. En effet, la France est le 14ème pays consommateur de chirurgie esthétique au monde. Y a-t-il alors un âge pour recourir à une intervention chirurgicale ? Les réponses vous sont livrées dans cette vidéo. Regardez !

  1. Etape 1 : L’otoplastie dès 8…

L’otoplastie dès 8 ans Pour recourir à la chirurgie esthétique, un mineur a besoin de l’accord de ses parents. Certains mineurs attendent alors la majorité pour pouvoir se faire opérer. Dans cette vidéo, retrouvez le témoignage de Justine, 19ans, qui a une hantise pour ses oreilles décollées. Cette jeune fille a attendu pour pouvoir subir une otoplastie. Cette technique se définit comme la chirurgie esthétique pour les oreilles. L’otoplastie peut s’effectuer même dès l’âge de 8 ans. Selon, Aurélien Martinage, chirurgien esthétique, la morphologie de l’enfant est plus ou moins définitive à 8 ans. De nos jours, cette opération est courante et ne nécessite plus d’anesthésie générale. Considérée comme un acte médical de réparation, l’otoplastie est remboursée par la sécurité sociale.

Age idéal pour une rhinoplastie Contrairement à l’otoplastie, certaines interventions ne sont pas couvertes par la sécurité sociale. En fait, ces dernières sont de nature purement esthétique. Parmi ces interventions, vous pouvez trouver la rhinoplastie qui est l’opération du nez. Dans la vidéo, Arnaud s’est fait opérer le nez qu’il ne supportait plus depuis l’âge de 15 ans. Toujours est-il qu’il faut faire la part des choses entre un complexe de l’adolescence et un mal-être susceptible de perdurer à l’âge adulte.

Le bon moment pour subir une rhinoplastie François Perrogon, président de l’association pour l’information médicale et esthétique, vous donne quelques explications sur l’âge idéal pour une opération du nez. A l’adolescence, certaines déformations physiques et psychiques surviennent. Pourtant, il ne faut pas considérer un petit défaut du moment comme une catastrophe définitive. Une opération chirurgicale ne doit pas se décider à la hâte, au contraire, il faut prendre le temps. De plus, la croissance de certains organes comme le nez n’est pas achevée avant les 16 ans. Il est donc déconseillé d’intervenir sur un nez immature.

Risques de la rhinoplastie Lors d’une rhinoplastie, la taille du cartilage du nez est raccourcie. Toutefois, la fonction principale du nez est de respirer. En réduisant la taille du cartilage, vous risquez de perturber le flux d’air. Il faut absolument éviter de raccourcir abusivement le nez.

L’opération pour galber les seins L’implant mammaire est une opération de plus en plus populaire. En effet, plus de 500.000 Françaises y ont déjà succombé. L’opération consiste à créer une poche sous chaque sein. Cette poche est destinée à recevoir l’implant. L’insertion de l’implant peut s’effectuer de trois manières différentes :
— sous le sein
— sous le mamelon
— sous le bras.
L’implant est ensuite intégré dans le sein de façon à épouser la morphologie de la patiente. Le test de résistance de l’implant. Un implant mammaire est destiné à résister à tout. Il existe plusieurs modèles de prothèse mammaire :
— petite
— plate
— ronde
— lisse ou texturée.
Avant qu’elles n’intègrent le corps humain, il faut éliminer tous les risques. Des tests poussés sont donc menés à cet effet. Tout d’abord, le test de l’élongation renseigne sur l’habileté de la prothèse à subir une déformation. Concrètement, un morceau de prothèse doit s’étirer à au moins 4 fois sa taille avant de se rompre. Ensuite vient la compression statique de la prothèse. Cette dernière est aplatie sous une charge de 500 kg et ne doit pas se rompre. Bien que les produits pour la chirurgie esthétique soient testés, vous devez réfléchir avant d’y avoir recours.