Minute facile > Soins > Santé > Que faire quand on est constipés ?

Que faire quand on est constipés ?


Que faire quand on est constipé ? Quels sont les traitements efficaces contre la constipation ? Comment préparer des laxatifs naturels contre le mal de ventre ?


  1. Que faire quand on est constipé ? 5 solutions naturelles

    Etape 1/3 :

    Que faire quand on est constipé ? 5 solutions naturelles


    Les médicaments ne sont pas les seuls recours pour soigner la constipation. Il existe des traitements naturels.

    La définition de selles régulières diffère d’une personne à une autre. Il n’y a pas de normes strictes, elles sont variables.

    Peu importe si vous allez aux toilettes 3 fois par jour ou par semaine ! Les symptômes de la constipation restent les mêmes. Vous faites moins vos besoins que d’habitude ou vos selles sont dures, sèches et douloureuses. C’est une constipation !

    Heureusement, ce n’est pas une maladie grave, elle peut être soignée sans prendre de mesures drastiques. Au moins, plusieurs remèdes maisons aideront à soulager temporairement les douleurs.

    Bien sûr, les symptômes de la constipation, comme les douleurs abdominales, les selles sanglantes, ou les pertes de poids soudaines, devraient être traitées par un médecin. Avoir recours aux traitements naturels suivants pourrait quand même faire l’affaire.
  2. L’huile de poisson

    Etape 2/3 :

    L’huile de poisson


    L’huile de poisson contient des acides gras, les oméga-3, qui jouent de nombreux rôles dans la fonction corporelle, en l’occurrence la digestion.

    En plus de soigner les symptômes de la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, les oméga-3 stoppent aussi la constipation.

    L’huile de poisson, extraite sous forme de nourriture ou de supplément alimentaire, est riche en oméga-3. Vous les trouverez en abondance dans les poissons d’eau froide, à savoir le saumon, le maquereau, le flétan, la sardine, le thon.

    Comme tout supplément diététique, l’huile de poisson doit être prise avec précaution. Une forte dose d’oméga-3 peut augmenter le risque de saignement.

    Ce remède ne vous convient donc pas si vous êtes atteint d’ecchymoses ou de troubles de la coagulation, de même pour les traitements anticoagulants. Les traitements du diabète, du cholestérol, quelques stéroïdes et les médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens pourraient aussi provoquer des effets secondaires.

    Toujours concernant les mauvaises répercutions, l’huile de poisson peut causer des gaz, des ballonnements voire une diarrhée. Renseignez-vous sur la source de cette huile puisque certains poissons pourraient contenir des métaux lourds et d’autres contaminants dans leur organisme.


    L’huile de castor.

    L’huile de castor est un liquide jaunâtre utilisé comme remède de grand-mère contre la constipation de par ses propriétés laxatives. Boire de l’huile de castor aide surtout les enfants souffrant de constipation chronique à évacuer leurs selles. Ce traitement agit très vite, c’est un de ses atouts.

    Pour la même raison, l’huile de castor devra être utilisée avec précaution. Il est déconseillé de la prendre avant de dormir. D’un goût amer, vous devriez le mélanger avec des boissons sucrées, du jus d’orange par exemple. Cette huile n’est pas dangereuse pour la santé, mais faites quand même attention aux excès.

  3. Les fibres

    Etape 3/3 :

    Les fibres


    La fibre est très connue pour être un des remèdes populaires contre la constipation. Pratique, vous la dénicherez dans les aliments du quotidien, fruits, légumes et tous les grains. Le dosage recommandé est de 20 à 35 grammes par jour.

    Bien que bénéfique, des effets contraires surgiront si vous ne buvez pas assez d’eau. Les fibres ont en besoin pour fluidifier vos selles, soulageant ainsi la constipation. Les fibres dérivées de suppléments doivent aussi être accompagnées d’eau pour éviter d’aggraver la constipation.


    Les herbes

    La thérapie à base de plante est la forme la plus ancienne du traitement de la constipation. De nombreuses civilisations à travers le monde ont utilisé cette méthode curative depuis des milliers d’années. Les principaux acteurs de cette thérapie sont généralement divisés en deux catégories, à savoir les laxatifs de lest et les laxatifs stimulants.

    Les laxatifs de lest à base d’herbes, les plus utilisés, comprennent la graine de lin, le fenugrec et l’orge. Pour la graine de lin en particulier, il ne s’agit pas de l’huile de lin. Les herbes stimulantes pour la constipation sont le séné, le cascara et l'aloès.


    Réfléchissez bien avant d’utiliser des herbes pour soigner la constipation, car les laxatifs stimulants, surtout l’aloès, peuvent causer des crampes.


    Les herboristes recommandent fortement d’utiliser des laxatifs moins stimulants comme le séné avant de suggérer l’aloès. Une interaction avec d’autres médicaments et des suppléments est aussi probable. Prenez toujours l’avis d’un professionnel de la santé avant de commencer votre traitement à base d’herbes.


    Les probiotiques

    Les probiotiques sont des bactéries à l’intérieur de nos intestins qui aident à la digestion.

    Des débats remettent cependant en cause l’efficacité de ces traitements contre la constipation. Apparemment, il n’y a pas suffisamment de preuves pour appuyer leur recommandation…

    A vous de voir !


    A voir aussi : >> Bienfaits et méfaits des médicaments faits maison.



Mots clefs : constipation constipé remède constipation mal de ventre traitement constipation laxatifs naturels