Minute facile > Loisirs > Fitness > Alimentation et gainer pour les ectomorphes en musculation

Alimentation et gainer pour les ectomorphes en musculation

Comment planifier son alimentation quand on est ectomorphe ? Quel programme nutritionnel adopter quand on n’est ni mésomorphe ni endomorphe ? Comment cesser d’être maigre et booster sa prise de masse ? Les réponses avec Hocine. Ce coach sportif chez Coach challenger (http://www.jemem.fr/) prodigue ses conseils avisés en matière d’alimentation et gainer pour les ectomorphes en musculation. Sa vidéo mérite le coup d’œil. Regardez !

  1. Etape 1 : C’est quoi ?

C’est quoi ? Ectomorphe, mésomorphe et endomorphe, voilà les 3 catégories de morphotype dans lesquels nous pouvons classer chaque individu en fonction de leurs caractéristiques physiques. Être ectomorphe, c’est avoir une morphologie longiligne, avec une fine ossature et une musculature peu développée. Ce type d’individu a souvent du mal à prendre du poids. Et ce, même en mangeant plus que les autres.

Quelle alimentation ? Pour prendre du poids, un ectomorphe doit multiplier ses repas. Il faut fournir un peu plus de calories à l’organisme afin qu’il puisse synthétiser de nouvelles fibres musculaires. Bien évidemment, il ne s’agit pas de manger tout et n’importe quoi. Mangez avec méthode. Favorisez principalement les glucides, c’est-à-dire les sucres lents. Pour ce faire, dans votre plat quotidien doivent se trouver soit du riz, soit des pâtes, soit d’autres féculents. Ces aliments doivent couvrir environ 50 à 60 % de votre alimentation. 30 % seront réservés aux protéines, c’est-à-dire les viandes, les poissons et autres produits d’origine animale. Les 20 % restants seront dédiés aux lipides, c’est-à-dire les huiles, l’avocat ou les oléagineux comme les amandes ou les noix.

Quel entraînement ? La nutrition est indissociable à l’entrainement en matière de musculation pour la prise de masse. Si vous êtes ectomorphe, entraînez-vous 3 à 4 fois par semaine, sans plus. Chaque séance ne doit pas excéder 45 minutes. Évitez de vous entraîner plus qu’il n’en faut. Sachez que les muscles se construisent lors des périodes de repos. Par ailleurs, oubliez les exercices de cardio, car ils brûlent les calories dont vous avez besoin pour optimiser votre prise de masse. Privilégiez également les exercices polyarticulaires tels que développé couché ou incliné, squat... et laissez de côté les isolations.

Quelle supplémentation ? Notre rythme de vie contemporain ne permet pas souvent d’assurer une bonne alimentation. Les compléments alimentaires offrent ainsi une bonne alternative. Si vous êtes ectomorphe, intégrez les gainers dans votre programme nutritionnel. Ils permettent d’assurer la couverture des besoins en calories. Vous pouvez en trouver dans les magasins diététiques, mais il est également possible d’en préparer chez vous. Utilisez de la whey mélangée à d’autres sources de glucide comme l’avoine. À partir de ces conseils, dites adieu à votre physique fin !

Mots clefs : alimentation