Minute facile > Loisirs > Vacances > Sport d'hiver: qu'est-ce qu'un paravalanche ?

Sport d'hiver: qu'est-ce qu'un paravalanche ?

Vous avez l'habitude d'aller au ski en vacances ? Vous vous demandez si votre appartement ou chalet est exposé au risque d'avalanche ? Ces accidents climatiques sont nombreux et l'on se souvient tous de certaines catastrophes comme en 1999. Heureusement, des mesures ont été prises depuis lors, à commencer par les paravalanches. En quoi consistent-ils ? Comment nous protègent-ils? Peuvent-ils faire face à toute sorte d'avalanche ? Y en a-t-il un près de chez vous ? E=M6 répond à toutes ces questions ! Regardez cette vidéo !

  1. Etape 1 : Destination en hiv...

Destination en hiver : les stations de ski Nombreux rejoignent les stations de ski en hiver. Les 5 millions de Français qui profitent de la montagne pendant cette saison ne doivent jamais oublier son principal danger : l'avalanche. 400 communes et les 350 stations de ski des Alpes et des Pyrénées sont concernées. C'est dans la vallée de Chamonix en Haute-Savoie que le risque est le plus élevé. Plus de 120 couloirs d'avalanche sont répertoriés et 80 d'entre eux menacent directement des zones habitées. Les habitants ont su s'adapter aux différentes avalanches qui se sont tombées chaque hiver.

Le drame de Montroc Hélas, certaines avalanchent marquent les esprits comme celle de Montroc du 9 février 1999. Des chutes de neiges plus importantes que les années précédentes provoquent une avalanche d'une ampleur exceptionnelle. Elle est partie de la montagne de Péclerey puis rase une vingtaine de chalets dans le village et fait 12 morts. L'épaisseur de la neige était aux environs de 5 ou 6m. Une dizaine d'années après, l'avalanche a laissé place à un vaste espace où les chalets n'ont pas été reconstruits. A quelques mètres du lieu de chute, un chalet a été miraculeusement épargné.

Centre d'étude des avalanches Comment savoir si votre chalet ou votre appartement se trouve sur un couloir d'avalanche ? Au CEMAGREF à Grenoble, des études sont menées quant à la puissance et la trajectoire d'une avalanche. Sachez tout d'abord, qu'il existe deux types d'avalanche : - Les aérosols ou avalanches poudreuses - Les avalanches de neige dense. Toutes deux sont très destructrices. Pour les étudier, on les reproduit en laboratoire.

Les expériences en laboratoire en rapport aux avalanches aérosols et celles de neige dense Pour les aérosols, on simule la neige avec de la poudre d'argile mélangée à de l'eau salée. On verse le mélange dans un bassin dont le fond est en pente. Une avalanche poudreuse, grandeur nature, est un nuage de neige de 100m de haut qui dégringole à 30km/h. La force destructrice d'habitat d'une avalanche aérosol est 20 fois plus importante que celle de Montroc en 1999. Moins spectaculaires que les avalanches poudreuses, les avalanches de neige dense sont pourtant très destructrices. Elles ne laissent aucune chance aux obstacles se trouvant sur leur passage. On simule la neige cette fois ci par des billes de verre et de plastique. Ce type d'avalanche suit relativement le terrain et avance vite car il interagit peu avec l'air.

L'utilité pratique des expériences Ces expériences sont poursuivies en extérieur dans des couloirs équipés de capteur. Toutes les données recensées permettent de prévoir la trajectoire d'une avalanche à un endroit donné. C'est avec ces travaux que les chercheurs ont établi des cartes des zones avalancheuses des Alpes et des Pyrénées. La consultation des cartes est le meilleur moyen de savoir si votre appartement ou votre chalet se trouve dans une zone à risque ou pas.

La protection des habitations et des routes Pour épargner les différentes infrastructures des risques d'avalanche, l'unique moyen de solution est la construction de protection. Il s'agit des paravalanches qui sont des dispositifs permettant de limiter les dégâts pouvant être causés par une avalanche. Ce type de protection est testé en laboratoire afin de tester son efficacité. L'expérience consiste à voir l'interaction entre le dispositif et l'avalanche pour pouvoir démontrer que ce type d'ouvrage permet de dissiper l'énergie de l'avalanche. La mission des paravalanches est de réduire par trois la puissance et la vitesse de la neige et éviter ainsi qu'elle ne franchisse plus bas les barrages protégeant les habitations.

Le plus grand paravalanche du monde Ce plus grand ouvrage de protection contre les avalanches se trouve en Chamonix. Il s'agit du paravalanche de Taconnaz, au pied d'un glacier et d'un gigantesque couloir de 7km et partant à plus de 3000m d'altitude. Il assure la protection de centaines d'habitants. Débordé à plusieurs reprises, il est régulièrement agrandi. Quand les travaux vont s'achever, il pourra faire barrage à une avalanche de 2millions de m3 de neige, soit presque le volume d'une pyramide d'Egypte.

La vigilance malgré le paravalanche Malgré la présence d'un paravalanche, il faut toujours rester très attentif. En effet, l'avalanche peut être dangereuse et outrepasser ce barrage de protection du fait de quantité de glace et de la quantité de neige qui se sont accumulées. En cas d'urgence et de danger, les autorités locales peuvent prendre des dispositions d'ouverture ou de fermeture de routes ou des mesures d'évacuation. Toutes les zones à risque ne sont pas si bien équipées d'un paravalanche alors il ne faut pas négliger les messages d'alerte et les consignes diffusées par les autorités quand le risque est élevé. Avec ces précautions simples, vous passerez d'excellentes vacances !