Minute facile > Pratique > Conseils juridiques > Savoir réagir en cas de violence conjugale

Savoir réagir en cas de violence conjugale

Vous vous demandez souvent quelle réaction avoir en cas de violence conjugale ? Vous aimeriez connaitre le comportement à adopter en cas de coup ou de violence par un des époux ? Caroline Elkouby Salomon, avocat au barreau de Paris (bes-avocats.com) vous explique comment réagir face aux violences conjugales. En effet, les violences ainsi que les coups qu'un époux fait subir à l'autre époux sont punis par la loi. Cette avocate vous parle de la violence entre époux ou concubins en général. Ensuite, elle vous donne de bons conseils sur la manière de réagir face à ce genre de violence. Il vous suffit de suivre la vidéo et vous en saurez un peu plus. Regardez!

  1. Etape 1 : La violence conjug...

La violence conjugale Les coups et violences conjugales sont sanctionnés par la loi.Ce type de comportement dans la vie matrimoniale peut engendrer un emprisonnement ferme. Si les coups sont portés entre époux ou entre concubins, il s'agit d'une circonstance aggravante du délit de violence volontaire.Ainsi, la peine encourue est aggravée.

Une plainte au commissariat de police L'époux ou l'épouse victime de la violence conjugale doit déposer une plainte auprès du commissariat.Le mieux est de déposer la plainte dans le commissariat de votre quartier.Évitez de déposer une main courante.Cette option consiste à déposer une déclaration simple qui ne nécessite pas une plainte.Il est conseillé de déposer une plainte et de bien conserver le récépissé de celle-ci.

Comportement à adopter pour les couples mariés Dans le cas où le couple est marié, l'époux ou l'épouse victime de violence a la possibilité de saisir le juge aux affaires familiales de manière urgente, celui ou celle-ci pourra demander une requête en divorce.Ainsi, le juge pourra expulser l'époux violent pour protéger la victime avec les enfants dans leur domicile.

Comportement à adopter pour les couples non mariés Dans le cas de concubins ou de partenaire pacsé, la victime a également la possibilité de saisir le juge des affaires familiales en vue d'une ordonnance de protection.Le juge va par conséquent ordonner l'expulsion du concubin violent du logement conjugal.Cette expulsion du juge est toujours valable même si le logement appartient au concubin violent.

Conseils pratiques Une fois que l'époux ou le concubin fait subir des coups ou de la violence, il est conseillé de quitter le domicile.Lorsque vous saisissez le juge, il aura la possibilité de renverser la situation facilement.Actuellement, il existe des centres d'hébergement spécialisés qui peuvent accueillir les femmes victimes de la violence conjugale.Ces centres peuvent leur aider à se remettre en question et de se reposer.Maintenant, vous savez comment réagir face à une violence conjugale.

Mots clefs : violence conjugale juridique