Minute facile > Pratique > Gérer son budget > Dette publique et faillite d'un Etat

Dette publique et faillite d'un Etat

Qu'est-ce que la faillite d'un Etat ? Pourquoi et comment un pays peut-il s'endetter ? Quel niveau d'endettement est soutenable pour un pays ? Découvrez toutes les réponses à ces questions dans cette vidéo de Dessinemoileco.com. Aussi, apprenez aujourd'hui comment un Etat peut faire faillite. Comme un simple particulier, l'Etat génère des recettes et des dépenses afin d'assurer son fonctionnement, son équipement et la redistribution de ses richesses. Toutefois, afin de pouvoir couvrir ses dépenses, le pays peut être amené à emprunter auprès des investisseurs par l'émission d'obligations sur le marché financier. De là commence alors la possibilité d'un endettement sans aucun issu pour l'Etat emprunteur. Les explications en vidéo !

  1. Etape 1 : Solde entre dépens...

Solde entre dépenses et recettes d'un pays Un Etat a des dépenses et des recettes. Ses recettes proviennent essentiellement des impôts et des taxes. Ses dépenses, quant à elles, concernent trois domaines : le fonctionnement du pays, l'équipement et l'investissement, enfin la redistribution. La différence entre ces deux chiffres s'appelle le solde primaire. Celui-ci peut être soit en déficit soit en excédent. A cela doit s'ajouter le paiement de la dette du pays durant les années précédentes. Si le nouveau solde est déficitaire, l'Etat va emprunter pour pouvoir continuer de fonctionner normalement.

Critères de détermination de soutenabilité de la dette Afin de déterminer si la dette du pays est insoutenable, il faut d'abord regarder le rapport entre le PIB et le poids de la dette. Le PIB est un indicateur de richesse du pays et directement lié à la croissance. Si le pays a une croissance toute petite, le ratio se dégrade. La dette devient alors de moins en moins soutenable. L'un des autres critères au même titre que le PIB est le taux d'intérêt de la dette. En effet, pour emprunter, un Etat va émettre des obligations qui représentent chacune une partie de sa dette. Ces obligations sont achetées et vendues sur le marché financier. Leur taux d'intérêt est fixé en fonction du nombre d'investisseurs confiants dans la capacité de l'Etat émetteur à les rembourser. Cette confiance est étroitement liée à la note attribuée aux Etats par les agences de notation, le fameux AAA. Cette note est basée sur plusieurs critères comme la situation économique du pays, sa stabilité, sa politique monétaire et budgétaire… Si cette note est dégradée, les investisseurs auront donc moins confiance dans la capacité de l'Etat à rembourser. Ils ne voudront plus acheter de la dette. Le taux d'intérêt va alors augmenter, ce qui alourdira le poids de la dette à payer chaque année.

L'effet boule de neige de l'endettement Pour stabiliser sa dette publique globale, l'Etat doit donc dégager chaque année suffisamment d'excédents primaires. Si la dette de l'année précédente est importante ou si les taux d'intérêt sont très élevés, l'Etat peut se retrouver dans l'incapacité de rembourser cette dette sans souscrire un nouvel emprunt. Cet emprunt va créer une nouvelle dette pour les années futures. Aussi, la politique budgétaire du pays se dégradera. Par voie de conséquence, la note attribuée par les agences de notation diminue également. Les taux d'intérêt vont de nouveau alourdir la dette et un nouvel emprunt apparaîtra. La dette publique globale croîtra alors d'année en année comme une énorme boule de neige qui pourrait entraîner le pays vers la faillite.

Mots clefs : état