Minute facile > Pratique > Vie de famille > Apprendre les règles d'hygiène aux enfants

Apprendre les règles d'hygiène aux enfants

45 % d'entre nous seulement pensent à se laver systématiquement les mains après avoir pris les transports ou être passé aux toilettes. On imagine que ces 45 % sont aussi des parents, qui ne montrent pas forcément le bon exemple. Il n'est pas toujours facile de faire passer nos enfants par la salle de bains. Faut-il insister ? Comment intéresser nos enfants à l'hygiène ? Faut-il s'encombrer de règles d'hygiène strictes ou non ? Les réponses dans cette séquence de 100 % Mag. Regardez !

  1. Etape 1 : La dichotomie hygi...

La dichotomie hygiène et pas hygiène Dans la plupart des familles, la règle numéro un est l'hygiène. Les enfants doivent se laver les mains régulièrement, se brosser les dents, prendre une douche… Tous ces gestes commencent tôt le matin. Toutefois, il existe aujourd'hui des familles qui font l'impasse sur ces réflexes. Elles préfèrent privilégier le sommeil. Même pour le brossage des dents, les enfants s'y mettent une seule fois par jour. Alors même que les dentistes préconisent deux brossages quotidiens. D'après les spécialistes, les bons gestes d'hygiène s'apprennent dès la tendre enfance. Mais en France, selon une récente étude, nous sommes plus sales que certains de nos voisins européens. Un Français sur cinq ne se lave pas tous les jours. Après un passage aux toilettes, un quart d'entre nous ne se nettoie pas les mains. C'est 15 % de plus qu'en Allemagne. De plus, il n'est pas toujours facile de faire passer nos enfants par la salle de bains.

Le dosage des règles d'hygiène D'emblée, il faut noter que tous les parents veulent bien faire à leur manière. Qu'ils soient maniaques de la propreté ou adeptes du laisser-aller, il est important de trouver le juste équilibre. Sachez que la bouteille pour deux sert de relais aux microbes. Chaque enfant doit avoir une bouteille individuelle. Par ailleurs, une hygiène absolue ne doit pas être imposée à l'enfant. Celui-ci a besoin de développer son système immunitaire en étant au contact des « salissures ». Sans exagérer, il faut créer des réflexes de base pour plus tard.

La révision de l'hygiène dentaire Corriger la bonne trajectoire s'avère indispensable, car les adultes n'ont pas tous les bonnes habitudes d'hygiène, notamment en ce qui concerne la propreté des dents. Concernant l'hygiène dentaire, les bonnes techniques n'ont pas toujours été enseignées. En effet, pour cette raison, plus d'un Français sur trois se brossent mal les dents. Lors du brossage, il faut faire des mouvements circulaires et finir par un brossage à l'intérieur. Sachez néanmoins que jusqu'à 10 ans, un enfant n'a pas la motricité suffisante pour se brosser les dents efficacement seul. Il appartient donc aux parents d'être vigilants.

L'acquisition des bons réflexes à l'école Puisqu'il est important d'assimiler les règles d'hygiène très tôt, certaines écoles ont fait de la propreté une matière à part entière. Pour le lavage des mains, les enfants utilisent du savon et comptent jusqu'à trente. Depuis l'épidémie de grippe H1 N1 en 2009, toutes les écoles sont soumises à des règles strictes : savon liquide uniquement et une serviette jetable par enfant. Les torchons n'ont plus leur place. Les apprentissages des réflexes de propreté ne s'arrêtent pas là. Pour faire passer le message, la maîtresse a mis en place des activités ludiques. Après le quizz, les enfants passent à la pratique avec des jouets. Les règles d'hygiène ennuient souvent les enfants. Il faut donc trouver des astuces pour ne pas les traumatiser. Avec de bonnes règles d'hygiène, ces futurs adultes seront sans doute plus propres.

Mots clefs : 100% Mag