Minute facile > Loisirs > Sports > Avantages du sport en salle pour les enfants

Avantages du sport en salle pour les enfants

L'adulte cherche à perdre du poids et sculpter son corps dans les salles de sport. Cette solution fonctionne-t-elle pour les enfants ? D'ailleurs de plus en plus d'ados se lancent dans la musculation à la maison. Dans cette vidéo, Faustine Bollaert vous présente les avantages du sport en salle pour les enfants. En France, les fitness club et les centres de gym sont réservés aux plus de 16 ans. Il en est autrement aux Etats-Unis. Outre-Atlantique, les salles de sport pour enfants prolifèrent afin de lutter contre l'obésité. Ces enfants bénéficient même d'un suivi particulier pour leur permettre d'évoluer et de s'amuser à la fois. D'ailleurs, ce système présente beaucoup plus de sécurité que laisser un enfant ou un adolescent se muscler seul à la maison. Les explications en vidéo !

  1. Etape 1 : Les salles de spor...

Les salles de sport en France, apanage des plus de 16 ans Avec deux chaises, Antonin se prépare pour l'une des trois séances de musculation hebdomadaire. Il commence par faire des dips, c'est-à-dire des flexions avec les bras. Il réalise ensuite des pompes. Cet adolescent de 15 ans s'est mis en tête de prendre 10 kilos de muscle en 1 an. Il ne ménage pas ses efforts. D'ailleurs, il a déjà gagné 2 kilos et il a pris 13 cm de tour d'épaules en 6mois. Si Antonin s'entraîne au milieu du salon, il est en fait trop jeune pour fréquenter une salle de sport. Il faut avoir au minimum 16 ans pour s'y inscrire. Du coup, il s'est procuré un livre de musculation. Antonin n'est pas une exception, car aujourd'hui, de plus en plus d'adolescents rêvent de sculpter leur corps comme les mannequins des magazines. En France, l'accès aux salles de sport est réglementé, contrairement aux Etats-Unis. Outre-Atlantique, il n'y a pas d'âge pour commencer à pousser de la fonte. Pour lutter contre l'obésité, certains parents n'hésitent pas à inscrire leurs enfants dès 6 ans dans des salles de musculation spécialisées.

Développement des salles de sport pour juniors aux Etats-Unis L'équipe de 100 % Mag s'est rendue à Coral Springs en Floride pour rencontrer le gérant d'une salle de sport dédiée aux enfants. Les enfants y pratiquent des exercices d'abdos, de l'escalade… Une salle entière est dédiée spécialement aux cours de hip-hop et de danse. Cet établissement ne manque pas de machines servant à gagner du muscle ou au cardio. Tout est mis en place pour aider les enfants à combattre l'obésité. Aux Etats-Unis, ce problème de surpoids touche 30 % des enfants. Ce fléau explique alors le succès des salles de sport pour juniors. Depuis une dizaine d'années, elles se développent à travers tout le pays. Avant de s'amuser, les enfants doivent faire leurs devoirs. Cet encadrement complet coûte entre 45 et 190 € chaque mois et selon les formules. Une fois que le travail est fini, les enfants ont à leur disposition une vingtaine d'appareils. Aucun exercice de musculation n'est épargné aux enfants, à l'exception des haltères. Les enfants sont même accompagnés par des coachs qui les surveillent et les aident à travailler correctement sans se faire mal. Pour un enfant de 7 ou 8 ans, les activités de traction ou de musculation ne présentent aucun risque pour sa santé dans la mesure où le positionnement est bon, le nombre de répétitions adapté à l'âge, et le jeu ludique. En revanche, un adolescent qui se muscle tout seul à la maison peut inquiéter. Le fait de s'éduquer soi-même est source de mauvaise pratique. La présence d'un professionnel qui accompagne est indispensable.

Déroulement de la séance de sport Pendant 45 minutes, les enfants participent à un boot camp. Il s'agit en l'occurrence d'une séance d'exercices physiques inspirée des camps militaires. Le coach ne plaisante pas, mais reste tout de même à l'écoute des besoins spécifiques des enfants. Le coach s'assure que les enfants prennent une pause tous les 5 minutes afin de boire de l'eau. Son travail consiste également à surveiller la bonne exécution des exercices et à permettre aux enfants d'avoir un temps de pause. Même un peu fatigués, les enfants ne sont pas prêts à renoncer à leur plaisir. D'après un médecin spécialiste du sport, l'idéal est de répartir les exercices selon la règle du 1/3, c'est-à-dire 1/3 de musculation, 1/3 d'étirement, 1/3 de cardio. Cette association garantit une pratique à la fois saine et bénéfique. Faut-il alors ouvrir les portes de la salle de sport aux enfants en France ?