Comment éviter les piqûres de moustiques ou d’abeille ? Comment se prémunir des morsures de serpents ? Comment repousser ces animaux de la cour ? Découvrez dans cet extrait de 100 % Mag quelques techniques pour lutter contre les insectes comme le frelon, mais aussi guêpes, moustiques, serpents. Avec les beaux jours, ils sont de retour. Ces nuisibles de l’été se font un malin plaisir de gâcher les soirées en terrasse et les randonnées. Pour remporter la bataille contre ces insectes, suivez les conseils en vidéo !

  1. Etape 1 : Guêpes mortelles

Guêpes mortelles Le frelon asiatique est un redoutable prédateur importé de Chine en 2004. Capable de se reproduire en un temps record, cet insecte sème aujourd’hui la panique dans plusieurs régions françaises. Pourtant, sa piqûre peut avoir des conséquences mortelles. La zone piquée double voire triple de volume puis, les enflures se propagent sur tout le corps. Pour vous débarrasser d’un nid de guêpe ou de frelon, vous devez vous protéger de la tête au pied. Ensuite, vous prenez un bocal et posez sur le nid uniquement lorsque l’insecte est à l’intérieur. Vous glissez ensuite un papier assez rigide pour retirer le nid de son support. Une fois que le nid tombe dans le bocal, vous le recouvrez immédiatement. Cette tâche paraît fastidieuse, raison pour laquelle il vaut mieux toujours contacter un spécialiste pour le faire.

Morsure de serpents Lorsqu’ils se sentent menacés, les serpents attaquent. Certaines espèces venimeuses comme la vipère injectent même leur venin avec leur dent. Le poison n’est heureusement pas mortel que dans un cas sur mille. Le venin attaque les vaisseaux sanguins afin de détruire les tissus. Afin de se protéger des morsures d’un serpent, il vaut mieux porter des vêtements qui couvrent intégralement la jambe. Si par malheur vous avez été mordu, enlevez immédiatement tout ce qui serre comme la bague, le bracelet… Pour limiter l’apparition d’un œdème, mettez de la glace sur la zone mordue. Il est formellement déconseillé d’utiliser des pompes à venin. Très répandu dans le commerce, cet ustensile risque d’aggraver la situation. Il vaut mieux contacter rapidement les secours pour pouvoir être évacué à l’hôpital.

Piqûres de moustiques Ces insectes quant à elles, piquent pour se nourrir de notre sang. En fonction des bactéries et des odeurs sous la peau, certains se font piquer plus souvent que d’autres. Les moustiques n’injectent aucun venin, mais peuvent véhiculer des germes à l’origine de maladie comme la malaria. En cas de piqûres de moustiques, l’application d’une crème apaisante suffit. En revanche, approcher une cigarette comme le conseillaient les grand-mères est une pratique à éviter.

Piqûres d’abeilles Pour cette espèce d’insectes, seules les femelles possèdent un dard et peuvent piquer. Après une piqûre d’abeille, il faut surtout éviter de retirer le dard au risque d’injecter le venin dans l’organisme. Au contraire, il vaut mieux gratter en glissant un ongle. Afin de prévenir une attaque d’abeilles, évitez surtout de vous agiter. Par ailleurs, le port de vêtements clairs est recommandé puisque le noir les énerve. En cas de réaction allergie, la consultation d’un médecin est impérative. Bien entendu, mieux vaut prévenir que guérir.

Anti-insectes et répulsifs en tout genre Afin de vous prémunir des attaques d’insecte, vous trouverez aujourd’hui un large éventail de répulsif dans le commerce. Pour piéger les guêpes par exemple, laissez de côté le bocal rempli de grenadine. Il existe désormais un modèle de piège qui les attire et les tue grâce à l’attractif au fond du bocal. Vous trouverez même un piège électrique en forme de tube gluant muni d’un LED bleu. Pour chasser les serpents du jardin, vous pouvez pulvériser une solution répulsive sur une distance de 20 cm de large tout autour de la zone à protéger. Certains répulsifs peuvent même être appliqués sur la peau, les vêtements et les moustiquaires pour éviter les piqûres de moustiques. Privilégiez les produits contenant du DEET, le principe actif le plus efficace. Comme antimoustiques, vous pouvez aussi opter pour un boîtier à ultrasons. Il existe aussi des bracelets, mais aussi des applications sur smartphones. Tout un arsenal pour vous prémunir des nuisibles de l’été !