Minute facile > Pratique > Travail > Utiliser le français de l'indicatif

Utiliser le français de l'indicatif

La langue française détient ses spécificités et vous ne maîtrisez pas encore les règles de conjugaison ? Vous souhaitez savoir quand utiliser le futur simple de l'indicatif pour éviter les fautes tant à l'oral qu'à l'écrit ? Claude Dépêche, enseignant de Français, sur le site Anacours.com, aborde un sujet très intéressant : quand utiliser le futur simple de l'indicatif. À travers plusieurs exemples, il vous démontre qu'il s'agit d'un temps extrêmement vivant, d'un usage très courant dans la vie quotidienne. Grâce aux explications fournies dans la vidéo, vous saurez désormais utiliser ce temps à bon escient.

  1. Etape 1 : Pour exprimer l'av...

Pour exprimer l'avenir proprement dit Le futur simple de l'indicatif est un temps bien vivant. Il est vrai que la langue française dispose du présent avec valeur de futur proche. Par exemple, lorsqu'on vous appelle, vous répondez « j'arrive ». Ce verbe est conjugué au temps présent, avec valeur de futur proche.Si cela ne suffit pas, vous pouvez utiliser une périphrase pour le futur ou l'avenir un peu moins proche en disant, par exemple : je vais venir ou je vais sortir.Le futur est réservé à l'expression de l'avenir proprement dit. Il est intéressant de faire un rapide inventaire des situations dans lesquelles on emploie le futur. Elles sont finalement assez nombreuses.

La tradition Vous pouvez d'abord recenser tous les exemples consacrés par la tradition, où le futur est de rigueur : Les proverbes : « Qui vivra verra ».Les 10 commandements : « Tu ne tueras point ».

Des fonctions sociales Le futur est employé d'une façon très restreinte dans les textes littéraires. Néanmoins, il s'agit d'un temps extrêmement vivant, car il est très souvent mobilisé pour ses fonctions sociales.Le futur est ainsi utilisé dans les instructions plus ou moins impératives aux subordonnés : « Vous voudrez bien me transmettre dans les plus brefs délais les documents dont la liste figure en annexe ».Même s'il s'agit d'une utilisation assez triste, le futur de l'indicatif est aussi employé dans les faire-part : « On se réunira au cimetière ».Son usage est récurrent dans les horoscopes qui consistent à prédire l'avenir des gens, en fonction de leur signe astrologique.

Le futur combiné avec le futur antérieur D'une façon générale, le futur exprime l'avenir dans une chronologie absolue. Il est utilisé par référence à un temps qui est celui de l'horloge et du calendrier qui se contentent d'opposer un présent, un passé et un avenir. En ce sens, le futur est pleinement à sa place. Il peut également être complété par le futur antérieur qui a le mérite de situer un évènement d'avenir par rapport à un autre : « Il ira au cinéma quand il aura fini ses devoirs ». Ce temps présente aussi l'intérêt de servir à exprimer une supposition : « Il n'est pas là, il aura manqué son train ». Victor Hugo a écrit un poème très connu des lycéens et des collégiens : « Demain dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partirai ».

Pour conclure Tous ces exemples montrent bien que le futur est extrêmement vivant dans les textes littéraires et dans la communication orale. Au terme de ce rapide inventaire, vous savez maintenant comment employer le futur simple de l'indicatif. Grâce aux enseignements apportés par notre invité, vous êtes désormais apte à manier aisément ce temps. Rappelons qu'il est utilisé pour exprimer quelque chose qui se passera dans l'avenir proprement dit. Pour vous imprégner de toutes les subtilités de la conjugaison et de la langue française, ne manquez pas de voir cette vidéo.

Mots clefs : langue française règles de conjugaison futur simple de l'indicatif