Minute facile > Pratique > Travail > Qu'est-ce que le congé individuel à la formation ?

Qu'est-ce que le congé individuel à la formation ?

Voici une vidéo dans laquelle un directeur des ressources humaines nous explique en quoi consiste le congé individuel à la formation (CIF). Il permet une réorientation de sa vie professionelle au regard d'un projet. A ce titre là, la démarche est de demander à l'entreprise un CIF et ensuite de se rapprocher du Fongecif (Fonds de gestion du congé individuel de formation) qui vous attribuera une somme ou non en vue de réaliser votre projet.

  1. Etape 1 : Le CIF, c'est quoi...

Le CIF, c'est quoi ? Depuis 4 ans, une grande réforme a été mise en place dans le cadre de la formation professionnelle. Celle-ci de traduit par de nouveau dispositif de formation dont tous les collaborateurs peuvent bénéficier. C'est le Congé Individuel à la formation ou le CIF. C'est effectivement un droit acquis par les salariés. Chaque année, ils obtiennent une vingtaine d'heures (cela dépend des branches) de formation individuelle. Durant ces 20 heures, ils ont le droit de s'absenter de leurs postes pour suivre une formation. Ces 20 heures sont cumulables chaque année jusqu'à 6 années consécutives. Le plafond est donc de 120 heures cumulables.

Les limites du Congé Individuel à la formation Aujourd'hui, n'importe quel salarié ayant une ancienneté dans une entreprise peut bénéficier de ce CIF. Il peut aller voir son employeur pour lui demander d'aller suivre une formation. Attention, le CIF n'est pas pour autant l'ouverture d'une demande de formation tout azimut Les accords d'entreprise ou de branche ont bien intégré le cadre dans lequel s'applique le CIF. Exemple : Un salarié travaille dans l'industrie chimique. Il est opérateur de fabrication. Il pourra demander de suivre une formation en management. Ceci, en vue de passer, dans le futur, à un statut d'agent de maîtrise. Il peut aussi juste élargir ses connaissances sur d'autres domaines (exemple : environnement). La formation doit donc avoir un rapport avec son poste actuel en vue d'une évolution au sein de l'entreprise ou de sa branche d'activité. Par contre, s'il est chimiste et qu'il veut ouvrir une maison d'hôte plus tard, il ne pourra pas bénéficier de formation en hôtellerie ou en restauration.