Minute facile > Pratique > Vie de famille > Soigner le mal de transport

Soigner le mal de transport

Vous ne supportez pas le voyage et vous avez souvent des nausées ? Vous souhaitez en finir définitivement avec le mal de transport, le mal de l'air ou le mal de mer ? Mais comment alors remédier à ce désagrément rencontré en voiture, dans un avion ou dans un bateau ? Voici un extrait de 100 % Mag où le Docteur Michel Toupet, oto-rhino-laryngologiste, vous explique comment soigner le mal de transport. Pour certains, le simple fait d'évoquer un voyage en voiture, en bateau ou en avion provoque la nausée. Pour tout savoir sur le mal de transport à l'occasion des vacances, suivez simplement les conseils de notre médecin dans cette vidéo !

  1. Etape 3 : Les bons aliments...

Les bons aliments à consommer Il vaut mieux manger léger avant un voyage. En effet, ce n'est pas le moment de faire un festin. Une personne souffrant de mal du transport doit limiter le poids de l'estomac et la digestion. Les aliments à privilégier sont l'eau plate et tiède ainsi que le pain sec. Il faut bannir les pâtes, les petits gâteaux et les boissons à bulle.

La cause du mal de transport Le mal de transport provient d'un problème d'équilibre. Il s'agit plus exactement de l'équilibre au sens large, qui est mesuré par l'oreille interne. Cet organe dispose de plusieurs capteurs mesurant les trois plans d'espace. Il agit alors plan pour plan avec ce que l'œil ainsi que le corps mesurent. Dans une voiture, un bateau ou un avion, ce système ne parvient pas à suivre la vitesse.

La meilleure place pour voyager sereinement Le fait de se placer à l'avant ou à l'arrière d'un bateau ne préserve pas du mal de transport. Au contraire, il vaut mieux se mettre au milieu du bateau. En effet, les mouvements du bateau se ressentent le moins au niveau de cet endroit. De même, dans un avion, la meilleure place pour ne pas tomber malade se trouve entre les deux ailes.

Le traitement du mal du transport Il est tout à fait possible de guérir du mal de transport. Le sujet peut faire des progrès grâce à un entrainement physique. Il s'agit notamment d'une séance dans une salle avec des lumières qui tournent. Cela aide à supporter l'insupportable. Le fait de bouger la tête tout en tournant sur place permet également d'évoluer. Cette technique s'applique surtout avec les cosmonautes.