Minute facile > Sexo > Psychologie > Le cerveau des femmes est-il différent de celui des hommes ?

Le cerveau des femmes est-il différent de celui des hommes ?

La différence hommes / femmes est un débat qui revient fréquemment.

Comme chacun le sait, il existe des blagues, des histoires drôles et des tas d’anecdotes à propos de ces différences entre les sexes !

Pas étonnant que les deux sexes ne réagissent pas toujours de la même manière à chaque situation, car la structure de nos cerveaux est différente !

La bonne nouvelle, c’est que grâce à cet article, les femmes pourraient au moins fournir une explication à la gent masculine lorsqu’elles les accusent de toujours faire les choses différemment …


  1. 1. Les relations humaines

    Etape 1/3 :

    1. Les relations humaines


    C’est une réalité indéniable !

    Les femmes communiquent mieux que les hommes, et ce pour de nombreuses raisons.

    D’abord, elles se concentrent plus sur la meilleure façon de résoudre un problème tout en proposant une manière de procéder parmi d’autres.

    Pour perfectionner leur communication, elles utilisent ensuite des signaux non verbaux comme le ton, l’émotion et même l’empathie.

    Par contre, les hommes sont plutôt pragmatiques ! Ils parlent peu et préfèrent même s’isoler. Pourquoi ? Simplement parce qu’ils ont plus de difficultés à comprendre et à interpréter les communications non verbales.

    Les malentendus entre hommes et femmes s’expliquent donc par ces quelques différences !


    2. L’hémisphère gauche du cerveau contre les deux hémisphères

    Le saviez-vous ? Les hommes ont tendance à faire travailler l’hémisphère gauche de leur cerveau tandis que les femmes utilisent leurs deux hémisphères.
    Résultat : les hommes résolvent un problème en étant pragmatiques et les femmes sont beaucoup plus créatives et sentimentales lorsqu’elles veulent éclaircir une situation.


    3. Les compétences mathématiques

    Dans le cerveau, il existe une région cérébrale qu’on appelle « lobule pariétal inférieur ». Cette partie du cerveau est beaucoup plus grande chez les hommes que chez les femmes.

    Le fait est que cette zone cérébrale joue un rôle important dans la maîtrise des aptitudes en mathématiques mentales.

    C'est pourquoi les hommes sont plus compétents que les femmes en arithmétique ! Vous voulez savoir un fait intéressant ?

    Des experts ont découvert que le lobule pariétal inférieur d’Einstein était anormalement grand !

    À part cela, cette partie cérébrale utilise également des informations sensorielles, mais dans ce cas-ci, celle des femmes est beaucoup plus grande.

    Voilà pourquoi elles arrivent à se concentrer sur des « stimulus spécifiques » comme les pleurs des bébés la nuit !
  2. 4. Les réactions au stress

    Etape 2/3 :

    4. Les réactions au stress


    Face à des situations stressantes, les hommes ont tendance à lutter ou fuir.

    Quant aux femmes, elles abordent la situation en utilisant une stratégie qui consiste à soigner, à défendre et à protéger les siennes.

    Les femmes prennent donc soin d’elles-mêmes et de leurs proches en période de stress. Pour quelles raisons ?

    Question d’hormones ! Et oui, l’hormone ocytocine est libérée en cas de stress aussi bien chez les femmes que chez les hommes.

    Sauf que l’œstrogène a tendance à augmenter l’ocytocine, ce qui permet aux femmes d’avoir une réaction calme et le moral au beau fixe.
    À l’inverse, les hommes produisent une grande quantité de testostérone en cas de stress, ce qui réduit considérablement les effets de l’ocytocine.


    5. Le langage

    Il existe deux zones principales responsables du traitement de langage dans le cerveau humain. Elles sont beaucoup plus grandes chez les femmes que chez les hommes.

    Pas surprenant que la gent féminine soit excellente dans ce domaine !
    Les hommes ne traitent malheureusement le sujet de langage que dans leur hémisphère dominant, tandis que les femmes utilisent leurs deux hémisphères.

    Conséquence : Les hommes sont plus vulnérables à un accident vasculaire cérébral que les femmes !


    6. Les émotions

    Les femmes ont généralement un système limbique plus large que les hommes. [br
    ]Si vous trouvez donc que vous exprimez plus facilement vos sentiments, c’est parce que votre cerveau émotionnel est plus grand.

    Mais, attention ! Ce système limbique peut exposer les femmes aux risques de dépression surtout après l’accouchement et au cours de leur cycle menstruel.

  3. 7. La taille du cerveau

    Etape 3/3 :

    7. La taille du cerveau


    Saviez-vous que le cerveau des hommes est 11 à 12 % plus grand que celui des femmes ? Eh oui ! Des chercheurs l’ont prouvé.
    Mais, cette différence de taille n’a rien à voir avec les questions d’intelligence !

    Pour préserver leur masse musculaire, les hommes ont besoin de plus de neurones, c’est pourquoi ils ont une taille corporelle plus grande et un cerveau beaucoup plus grand que les femmes.


    8. La douleur

    La douleur est vécue différemment selon le sexe. À la différence des hommes, les femmes sont capables d’exprimer leur douleur et ont tendance à chercher un traitement pour les soulager.

    Lorsque vous ressentez une douleur donc, une zone cérébrale appelée « amygdale » est activée. Amygdale gauche pour les hommes et droite pour les femmes !

    Ainsi, les femmes ressentent une douleur parfois plus intense que les hommes, parce l’amygdale droite est beaucoup plus connectée au cerveau que celle de la gauche.


    9. Les capacités visuo-spatial

    Ké-za-ko ?! Ces capacités permettent de s’orienter dans l’espace, de percevoir les objets de notre environnement et de les organiser en une scène visuelle cohérente, d’imaginer mentalement un objet physiquement absent.

    De nature, les hommes ont des capacités visuo-spatial plus fortes que les femmes. En fait, ces dernières ont un lobe pariétal plus épais que les hommes et ont donc moins de capacités visuo-spatial qu’eux !

    Chez les bébés de 5 mois, cette capacité est plutôt renforcée par les influences environnementales.


    10. La susceptibilité aux troubles métaboliques

    Les hommes et les femmes réagissent différemment aux troubles métaboliques étant donné qu’ils utilisent leurs hémisphères cérébraux de différentes manières.
    Les hommes ont plus de risque de dyslexie que les femmes.

    Attention ! Cela ne signifie pas que ces dernières sont moins exposées aux problèmes de troubles.
    Elles sont plutôt sensibles aux troubles d’humeur comme la dépression et l’anxiété.

    Bon, « les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus » ?! Ce roman de John Gray est un guide indispensable pour communiquer et vivre en harmonie avec l'autre sexe !


    - A voir aussi : Psychologie - >> Le changement de comportement !

Mots clefs : cerveau homme cerveau femme différence homme femme différence cerveau