Minute facile > Soins > Alimentation > Les bienfaits du miel sur la santé

Les bienfaits du miel sur la santé


Le miel est un liquide sucré élaboré par les abeilles à partir du nectar des fleurs.

Le miel est classé par couleur. Le miel clair, ambré ou doré est parfois vendu à un prix élevé par rapport au miel foncé.

Le parfum du miel varie également en fonction des types de fleurs sur lesquelles le nectar a été récolté.

Les formes de miel brut et pasteurisé sont toutes disponibles. Le miel brut est prélevé des ruches, puis est directement mis en bouteille.

Il contient des quantités de levure, de cire et de pollen.

Par ailleurs, le fait de consommer du miel cru local aide beaucoup à combattre les allergies saisonnières, causées par l’exposition aux pollens.

Quant au miel pasteurisé, il a été chauffé et traité afin que toutes les impuretés soient éliminées.

Dans cet article, on vous laisse découvrir quelques-uns de ses avantages potentiels pour notre santé.

Les bienfaits possibles sur la santé ont été documentés dans les premiers textes grecs, romains, védiques et musulmans.

Les qualités curatives du miel ont également été désignées par les philosophes et les scientifiques comme Aristote (384 – 322 av. J.-C.) et Aristoxenus (320 av. J.-C.), le chemin du retour à l’Antiquité.

Le miel renferme une grande proportion de fructose et de glucose. Il est aussi composé de 70 à 80 % de sucre, ce qui lui permet d’avoir ce goût très sucré. Le miel est aussi composé d’eau et de minéraux.

Par ailleurs, le miel bénéficie aussi de quelques propriétés antiseptiques et antibactériennes. Dans le monde de la science moderne, les scientifiques ont trouvé une utilité à l’application locale du miel pour le traitement des plaies chroniques.


  1. Les bienfaits possibles du miel sur la santé

    Etape 1/3 :

    Les bienfaits possibles du miel sur la santé



    1) Les remontées acides

    Le miel, plus visqueux que l’eau distillée à 37 °C (température corporelle normale), a la vertu de prévenir le reflux gastro-œsophagie.


    2) La gastroentérite infantile

    Afin de soigner les enfants et les nourrissons de la gastroentérite, ils se sont servis du miel pour en faire une solution de réhydratation orale.

    En effet, ils avaient un double objectif :

    ▪ Déterminer si le miel pourrait influer la durée d’une diarrhée aigüe.

    ▪ Évaluer le miel en tant que substitut de glucose dans la réhydratation orale

    Ces personnes ont découvert que le miel réduit la durée de la diarrhée bactérienne chez les nourrissons et les enfants !


    3) Cicatriser les plaies et les brûlures

    Il y a aussi des effets positifs de l’utilisation du miel sur le traitement des plaies. Une femme diabétique a réellement senti la différence entre la prise des antibiotiques et l’application locale de miel.

    U article publié dans un journal a également déclaré que le miel a le pouvoir de soigner les brûlures.

    Il est préférable d'utiliser le miel plutôt que les antibiotiques, qui pourraient provoquer d’autres effets secondaires nocifs.


    4) Pour le traitement des allergies

    Quelques recherches ont souligné que le miel peut diminuer les symptômes des allergies saisonnières.

    Le miel arriverait même à dépasser les bienfaits des médicaments contre la toux.

    Ce sucre naturel soulage et réduit la fréquence de la toux chez le patient.


    5) Combats les infections

    Le miel de Manuka est efficace pour le traitement des infections chroniques des plaies.

    Et ce type de miel prévient le développement des bactéries.

    Un médecin et ses collègues ont affirmé que le miel a le pouvoir de tuer les bactéries en détruisant en premier les protéines-clés des bactéries.

    Le miel est également efficace pour le soulagement symptomatique de la toux chez les enfants durant la nuit. Ce sucre naturel réduit les troubles du sommeil qui sont causés par l’infection respiratoire aigüe ou l’IRA.

    Le miel naturel est plus efficace que le miel artificiel concernant l’élimination des bactéries.


    6) Remède naturel efficace pour soigner les symptômes du rhume

    L’Organisation Mondiale de la Santé ainsi qu’un groupe spécialisé dans le domaine de la pédiatrie nous conseille de consommer du miel pour contrer la toux ![/b)
  2. Les autres utilisations de miel possibles dans le monde de la médecine

    Etape 2/3 :

    Les autres utilisations de miel possibles dans le monde de la médecine


    Les nouvelles recherches essaient toujours de trouver de nouvelles possibilités concernant l’utilisation du miel dans le traitement de certaines conditions et maladies.

    Une étude a montré que le miel de Manuka peut prévenir la dermatite provoquée par les radiations chez les patients atteints de cancer de sein.


    L’histoire du miel

    ▪ Il y a plus de quatre mille ans, le miel a été utilisé en tant que médecine traditionnelle. A cette époque, on pensait que ce sucre naturel était efficace pour le traitement des problèmes liés au métabolisme.

    ▪ Pendant la période de la préhistoire égyptienne, l’application locale de miel avait pour but de soigner les plaies.

    ▪ Il y a plus de cinq millénaires, le miel a été utilisé par les Égyptiens en tant que composé médicamenteux.

    ▪ Les Grecs anciens croyaient que le fait de consommer du miel permettait d’avoir une espérance de vie plus longue.

    ▪ Même le prophète Mahomet a approuvé le pouvoir de guérison du miel.

    ▪ Le Coran exaltait aussi le pouvoir de guérison du miel :

    « Ton Seigneur a fait cette révélation à l’abeille : cherche-toi des maisons dans les montagnes, dans les arbres, et dans les constructions des hommes. Nourris-toi de toute sorte de fruits, et chemine dans les chemins frayés par ton Seigneur. De leurs entrailles (des entrailles des abeilles) sort une liqueur de différentes espèces ; elle contient un remède pour les hommes. Certes, il y a dans ceci des signes pour ceux qui réfléchissent ».

    Les vertus bienfaisantes du miel ont été explorées dans les temps modernes et il y a une preuve qui confirme que ces allégations historiques contiennent une certaine vérité.


    Les propriétés du miel

    Une cuillerée de miel ou 21 g de ce sucre naturel renferme 64 calories, 17,3 g de glucides ou 17,3 g de sucre sans fibre, 0 g lipides et 0 g de protéines.

    Le fait de consommer du miel plutôt que du sucre entraine une augmentation plus graduelle du taux de sucre dans le sang, ce qui aide beaucoup à contrôler la faim.

    Le miel est également réputé pour ses effets antioxydants, antimicrobiens et apaisants.

    Le miel est composé de glucose, de fructose ainsi que des minéraux tels que le fer, le calcium, le phosphate, le chlorure de sodium, le potassium et le magnésium.


    Voici la liste des composants majeurs du miel :
    ▪ Fructose : 38,2 %
    ▪ Glucose : 31,3 %
    ▪ Maltose : 7,1 %
    ▪ Sucrose : 1,3 %
    ▪ Eau : 17,2 %
    ▪ Sucre à teneur élevée : 1 ;5 %
    ▪ Cendres : 0,2 %
    ▪ Autres composants indéterminés : 3,2 %

    Le pH du miel légèrement acide (entre 3,2 et 4,5) permet à ce sucre naturel de prévenir le développement des bactéries.

  3. La meilleure façon pour intégrer le miel dans votre régime alimentaire

    Etape 3/3 :

    La meilleure façon pour intégrer le miel dans votre régime alimentaire


    L’expérimentation est la meilleure solution lorsqu’on souhaite remplacer le miel par le sucre.

    Si vous utilisez du miel quand vous faites une cuisson au four, cela pourrait provoquer un excès de brunissement et d’humidité. En règle générale, vous devriez utiliser 190 ml de miel et 170 g de sucre. Ensuite, vous devriez réduire de 30 ml le liquide dans la recette et baisser la température du four de 25 °F.

    Astuces pratiques :
    ▪ Utilisez du miel pour sucrer vos vinaigrettes et vos marinades
    ▪ Mélangez du café ou du thé avec du miel
    ▪ Arrosez un toast ou un pancake de miel
    ▪ Mélangez le miel avec du yaourt, des céréales ou des flocons d’avoine pour un édulcorant plus naturel
    ▪ Tartinez de miel les pains de grains entiers, puis couvrez-les de beurre de cacahuète

    Il est à noter que le miel peut être stocké indéfiniment s’il est conservé dans un récipient hermétique.


    Les risques potentiels pour la santé sur le fait de consommer du miel

    Le miel reste une forme de sucre. De ce fait, il doit être consommé avec modération.

    Il se pourrait que le miel contienne des endospores qui provoquent le botulisme infantile. Ce dernier est un type d’intoxication alimentaire rare, mais il peut entrainer la paralysie.

    Même le miel pasteurisé pourrait contenir ces spores.

    Donc, il vaut mieux ne pas donner du miel aux enfants de moins d’un an !


    - A voir aussi - Recette: >> Poulet rôti au miel !



Mots clefs : miel bienfaits miel propolis gelée royale bienfaits propolis bienfaits gelée royale