Minute facile > Soins > Santé > Porter ou non un soutien-gorge pour une poitrine ferme

Porter ou non un soutien-gorge pour une poitrine ferme

Les seins se porteraient-ils mieux sans soutien-gorge ? Cet accessoire féminin est important pour garder une poitrine ferme ? Faut-il, au contraire, commencer à ne plus porter de soutien-gorge ? Dans cette vidéo, l'équipe de 100 % Mag a mené l'enquête sur l'importance ou non du soutien-gorge. Toutes les femmes craignent d'avoir une poitrine tombante, et ont toutes recours à cet accessoire. Des études ont été menées pour savoir si le soutien-gorge contribue ou non au bien-être de la femme et au maintien de sa poitrine. Les détails en vidéo… regardez !

  1. Etape 1 : Idées partagées su...

Idées partagées sur le port du soutien-gorge Le soutien-gorge est une évidence pour toutes les femmes. Cet accessoire répond à une peur universelle, celle d'avoir les seins qui tombent. Certaines se sont tout de même posé la question sur son utilité. Pour elles, vivre sans soutien-gorge aide à remodeler la poitrine. Certes pour le début, les seins ont tendance à se balancer, mais au fur et à mesure elles finiront par s'arrêter. Courir sans soutien-gorge, c'est la promesse d'une poitrine tombante selon certaines. Mais, ce n'est pas le cas. Au contraire, les seins retrouvent leur soutien musculaire naturel. Tout est alors question d'habitude.

Fermeté de la poitrine même sans soutien-gorge L'étude du docteur Jean-Denis Rouillon a fait ses preuves. Ce professeur de la faculté de médecine de Besançon étudie depuis 15 ans l'évolution de la poitrine de 300 femmes, entre 18 et 63 ans. Toutes ces femmes se sont portées volontaires pour ne plus porter de soutien-gorge. D'après notre professeur, cet accessoire exerce une compression qui va écraser le sein. Cette compression crée une sensation d'inconfort, et surtout, gêne la circulation sanguine. Un effet de garrot se produit alors à la base du sein à cause du soutien-gorge. Aussi, dès que vous l'enlevez, le sein aura tendance à tomber et s'accrochant à cette charnière. A cause du soutien-gorge, la poitrine devient fainéante et ne se muscle plus comme avant. Même les bonnets D ou E en sont capables.

Modèle de soutien-gorge raffermissant Des seins plus jolis sans soutien-gorge, les marques de lingerie ont du souci à se faire. Le maintien est pourtant l'argument principal de différentes enseignes. Malgré la tendance naissante du sans-soutif, les fabricants vont lancer bientôt des soutiens-gorges 3ème génération. Il existe désormais des modèles renfermant des microbilles de céramique qui créent de la chaleur au contact de la peau. Cette propriété des nouveaux soutiens-gorges active la microcirculation sanguine au niveau de la poitrine par des micromassages. Ces micromassages permettront de raffermir et de tonifier la poitrine. C'est la réponse permettant de ne pas recourir à la chirurgie esthétique pour retrouver la poitrine ronde et ferme de ses 20 ans.

Soutien-gorge et obligation de tenue indécente au bureau Ne pas porter de soutien-gorge dans un lieu de travail peut poser des problèmes. Il peut même être un motif de licenciement. L'employeur peut en effet poser des limites pour que les employés viennent au travail dans une tenue correcte, décente et propre. Les jurisprudences sont même étonnantes dans ce cadre là. Malgré les remarques, une salariée qui s'obstinait à venir travailler avec un chemisier transparent sans sous-vêtement a été licenciée. La salariée a beau contesté son renvoi, mais la justice a donné raison à son patron. La tenue, jugée indécente, créait en fait un trouble dans l'entreprise.

Mots clefs : soutien-gorge étude