Dans cette vidéo, une pédiatre nous définit l’hyperactivité. C’est une maladie très peu répandue, beaucoup moins qu’on le croit, et qui entraîne des troubles de la concentration chez un enfant. En cas de réelle hyperactivité, l’enfant doit être pris en charge par un service de pédopsychiatrie pour faire un bilan de sa santé mentale.

  1. Etape 1 : L’hyperactivité in…

L’hyperactivité infantile L’hyperactivité chez l’enfant se présente par des comportements incontrôlables comme :
l’agitation, la nervosité, l’agressivité ainsi que l’incapacité de se tenir tranquille un instant.
C’est donc une vraie maladie.

Un enfant hyperactif est-il un enfant normal ? Elle peut être considérée comme une pathologie, ce n’est pas normal d’être hyperactif.
Il y a des enfants qui sont toniques, qui sont vifs, qui bougent beaucoup mais ce ne sont pas des vraies hyperactivités.

La vraie hyperactivité La vraie hyperactivité : ce sont des enfants qui ne peuvent pas tenir en place, qui sont incapables de tenir leurs crayons, de travailler, de se concentrer 5 minutes.
Il n’y a pas tant d’enfants hyperactifs, c’est une expression utilisée à tort et à travers mais la vraie hyperactivité reste rare.

Les symptômes de l’hyperactivité L’hyperactivité se traduit par :
– Une trouble de concentration
– Une impulsivité
– Une difficulté à obéir
– Un déficit d’attention

Le traitement Les cas d’hyperactivité avérés relèvent d’une prise en charge avec un bilan dans service de pédopsychiatrie, puis au sein d’une unité de pédopsychiatrie.

Que faire face à un enfant hyperactif ? Il faut tenir compte de ces quelques astuces au delà du traitement de l’enfant :
– Créez un environnement favorable à sa concentration
– Confiez quelques responsabilités à l’enfant
– Soyez le plus explicite possible quand vous lui donnez des instructions
– Accordez-lui de temps en temps, un moment de discussion et d’écoute
– Sachez apprécier ces moments d’échanges