Minute facile > Loisirs > Jeux > Bridge : Déroulement d'une partie à l'atout

Bridge : Déroulement d'une partie à l'atout

Vous voulez apprendre à jouer au bridge ? Découvrez ce jeu de cartes avec les explications de Vincent Combeau, professeur de bridge à la fédération française de bridge (ffbridge.asso.fr). Dans cette vidéo, il vous apprend comment se déroule une partie de bridge à l'atout. L'atout désigne la couleur qui peut capturer les autres couleurs. Les 4 joueurs l'ont choisi en début de partie. Chaque carte de la couleur de l'atout est donc plus forte qu'une carte d'une autre couleur, et ce, quelle que soit sa valeur. Appréciez cette vidéo pour retrouver plus de détails… regardez !

  1. Etape 1 : Le bridge est simp...

Le bridge est simple Il s'agit d'un jeu de 52 cartes qui se dispute entre 4 personnes qui correspondent chacune à un des points cardinaux. Les joueurs sont départagés en deux équipes qui sont composées chacune de 2 joueurs associés. En effet, le nord et le sud jouent contre l'est et l'ouest. L'objectif du jeu est de marquer le plus grand nombre de points face à l'autre équipe. Les cartes sont classées suivant un ordre décroissant allant de l'As au 2. Quand les cartes sont distribuées, les joueurs choisissent l'atout entre le pique, le cœur, le carreau et le trèfle. Le joueur qui a la première main joue la carte de son choix et les 3 autres joueurs doivent déposer une carte de la même couleur. Parmi les 4 cartes déposées sur la table de jeu, la carte la plus élevée dans l'ordre remporte le coup.

Le déroulement du bridge avec atout La couleur d'atout capture toujours les cartes d'une autre couleur, et ce, quelle que soit sa force. Quand toutes les cartes déposées ont la couleur de l'atout, celle qui est la plus élevée dans l'ordre remporte la levée. Le joueur qui a la main peut demander une couleur autre que l'atout. Si un des joueurs n'a pas la couleur demandée, il peut déposer une carte de la couleur de l'atout. Bien que la valeur de cette carte soit petite, ce joueur remporte la levée, car la couleur de l'atout prime sur les trois autres couleurs. Un joueur ne doit pas couper le jeu de son coéquipier en déposant une carte plus forte que la sienne. Il va donc se défausser dans une autre carte pour permettre à ce coéquipier de remporter la levée. A chaque levée perdue, chaque carte va être déposée horizontalement devant soi tandis que la carte remportant la levée sera déposée normalement.

L'exemple d'un atout pique Une once de pratique vaut mieux qu'une tonne de théorie, alors prenons l'exemple d'une partie de bridge où l'atout est pique. Le premier joueur demande le cœur, si les autres joueurs ont tous déposé « cœur », celle qui est élevée dans l'ordre des cartes remporte. Il est possible qu'un joueur ne dispose pas la couleur demandée, il peut jouer une carte de l'atout. Les cartes sur la table de jeu sont, par exemple, Valet de cœur /As de cœur/ 10 de cœur /6 de pique. Dans ce jeu, le 6 de pique gagne le coup puisque l'atout est pique. Cette fois, les cartes sur la table sont toutes piques, Valet / Dame / 9 / 7. La dame gagne le coup, car c'est la plus forte dans l'ordre des cartes. Vous savez tout sur le bridge… à vous de jouer !