Le jogging est le sport le plus pratiqué en France. Mais la majorité d’entre nous courent avec des équipements inadéquats, c’est-à-dire des chaussures et des semelles mal adaptées. Pourtant, nombreux sont aujourd’hui les produits de high-tech permettant de courir mieux, plus vite et sans douleur. Dans cette vidéo, Jean-Michel Serra, docteur à l’INSEP, vous explique l’intérêt d’avoir de bons équipements de sport pour augmenter les performances. En effet, pour que les pieds puissent propulser le corps et amortir la foulée, la stabilité du corps est de rigueur. Cette stabilité n’est pas assurée sans chaussure et semelle adaptées. Explications en vidéo… regardez !

  1. Etape 1 : Chaussures du pron…

Chaussures du pronateur et chaussures du supinateur En magasin de running, un large choix d’équipements innovants s’offre aux sportifs habitués et aux amateurs de course à pied. Dans ce type de magasin, il ne suffit pas de se contenter des chaussures exposées en rayon. Il faut en effet une batterie de tests pour trouver chaussure à son pied. Tout commence par une course à pied nu sur un tapis. Une caméra installée derrière le tapis et reliée à un écran analyse alors la foulée. Il est ainsi plus facile de détailler les mouvements du coureur. En effet, tout un chacun a sa propre façon de courir. Et avant de choisir les chaussures, il faut déterminer quel type de coureur ont est. La surface de contact avec le sol est donc différente selon les individus. Les scientifiques ont identifié deux catégories de coureurs : les pronateurs et les supinateurs. Le pronateur pose son pied sur le bord externe pour se dérouler vers le gros orteil. La poussée est alors réalisée par le gros orteil. En revanche, le supinateur pose son pied sur le bord externe sans pouvoir atteindre le gros orteil.

Semelles adaptées au pied plat, creux ou physiologique En magasin de running toujours, le test se poursuit avec la détermination de la forme du pied. Ce critère conditionne la forme de la semelle. Son analyse se fait avec un matériel de pointe. Cette machine rend son verdict en quelques secondes. 20 % des Français ont les pieds plats. L’équipe de E=M6 a fait appel au podologue Arnaud Ducre pour expliquer la morphologie des pieds. En premier lieu, il existe des pieds physiologiques avec une arche plantaire de l’ordre de 125° entre l’axe de l’arrière pied et l’axe de l’avant-pied. D’autres pieds sont dits creux en présentant une augmentation de la voûte plantaire. A l’inverse, les pieds plats présentent un effondrement de la voûte plantaire. Ces différentes caractéristiques influent grandement sur la façon de courir. Un pied plat, par exemple, s’affaisse beaucoup plus vite avec la fatigue et la cheville en subira les conséquences. Vous comprenez maintenant pour quelle raison il faut adapter la semelle à son pied. Seule la stabilité des pieds permet de gagner en performance sur le long terme.

Chaussure pour pied gauche et chaussure pour pied droit Même achetées par paire, les chaussures ne peuvent pas forcément correspondre aux deux pieds. Là encore, le pied droit et le pied gauche n’ont pas le même contact au sol. Un autre outil d’analyse beaucoup plus perfectionné permet de mesurer l’ampleur de cette différence. Il s’agit en fait de placer un capteur sur les tibias et un autre sur le dessus des pieds du sportif. Les informations relevées sont immédiatement transmises à un ordinateur qui enregistre chaque étape du mouvement. En flexion et extension, le pied gauche et le pied droit ne fonctionnent pas de la même façon. L’analyse permet ensuite d’orienter tout un chacun sur son choix de chaussures adaptées à la pratique sportive. Une correction par semelle orthopédique peut alors être préconisée afin de rétablir la stabilité statique.

Des chaussures propulseurs A la demande d’une firme allemande, des Français ont réalisé une véritable prouesse technologique. Il existe désormais des chaussures permettant d’améliorer la propulsion du corps lors d’une course à pied. La semelle de ces chaussures est composée de milliers de billes de polyuréthane. Ces billes ont la particularité d’absorber l’énergie du choc avec le sol pour la restituer intégralement ensuite au coureur. Elles augmentent ainsi le rebond.

Vêtements drainants veineux S’agissant des vêtements de sport, ils deviennent de plus en plus à fleur de peau. Le but est en fait d’agir positivement sur la circulation du sang. Ces vêtements permettent d’avoir un meilleur drainage veineux, facilitant ainsi le retour veineux du sang. Grâce à cette action, les muscles sont mieux oxygénés et la récupération est meilleure après les efforts. Comme pour les chaussures, le vêtement doit être adapté à la morphologie du coureur. Les magasins d’équipements de sport possèdent des outils de mesure permettant de mesurer la pression idéale à exercer sur la jambe. Vous savez maintenant que le choix de votre équipement sportif n’est pas à prendre à la légère. Il vaut mieux consulter l’avis d’un médecin et d’un podologue avant de vous lancer dans une activité physique.