Minute facile > Loisirs > Sports > Récupération et étirements après le running

Récupération et étirements après le running

Pourquoi faire des étirements après une séance de course à pieds ? Quel est l'intérêt du stretching en running ? Comment favoriser la récupération après la course ? Les réponses dans cette vidéo avec Karine Hellebuyck qui prodigue ses conseils de pro pour bien faire les étirements et la récupération après le running. Ces étapes qui clôturent la séance de course à pied ne doivent pas être négligées. Elles permettent à l'organisme de refaire le plein d'énergie en plus de limiter les risques de courbatures. Pour plus de conseils, retrouvez notre coach sportif sur son site http://www.karine-hellebuyck-coach-sportif.com/

  1. Etape 1 : La récupération ap...

La récupération après le running La récupération est aussi importante que le plan d'entraînement. Après une séance ou une course à pied, vous devez absolument vous réhydrater. En buvant de l'eau, vous compensez les déperditions liées la transpiration. De plus, vous ne perdez pas de l'eau après la course, les nutriments et minéraux s'éliminent également. Aussi, en plus de la boisson pour se réhydrater, prévoyez une barre énergétique afin de compenser les pertes en sucre. La barre énergétique peut très bien être remplacée par un fruit sec, une pâte d'amande ou autres aliments riches en glucides simples. Immédiatement après le running, vous devez également assurer un apport en protéines sous forme de shake ou de boisson protéinée. Les protéines favorisent la récupération musculaire.

Les étirements après le running Un programme de stretching suit immédiatement la séance de running. Les étirements sont extrêmement importants et incontournables au risque d'avoir des courbatures. Seul le stretching vous permet d'éviter ces désagréments musculaires. De plus, les étirements améliorent la souplesse musculaire et articulaire. Parmi ces étirements figure celui des quadriceps. Pour ce faire, il suffit de tirer les talons vers les fessiers pendant quelques secondes. En outre, il faut étirer les ischio-jambiers en tendant loin devant la jambe et en tirant le sommet du crâne vers le plafond. Vous devez également étirer vos mollets en poussant un mur ou un arbre tout en posant un talon devant l'autre et en tendant la jambe arrière. Enfin vient l'étirement des adducteurs qui s'effectue en écartant légèrement les jambes et en baissant le buste pour tendre une jambe.

Mots clefs : étirements www.karine-hellebuyck-coach-sportif.com