Minute facile > Pratique > Animaux > Diarrhée chez le chien : soigner ses troubles de l'alimentation

Diarrhée chez le chien : soigner ses troubles de l'alimentation


Il s’agit d’une maladie fréquente chez les chiens. Son traitement peut être fait à la maison et avec des remèdes familiers.
Vous êtes-vous déjà dit : « Au secours ! Mon chien a la diarrhée. Est-ce qu’il y a quelque chose dans mon armoire à pharmacie ou sur l’étagère de ma cuisine qui pourrait être utilisée pour nous éviter d’aller chez le vétérinaire ? »

Un vétérinaire vous répond : « étant vétérinaire, j’ai déjà vu de nombreux patients avec des problèmes mineurs (bien sûr, on parle de chiens dans cette histoire) qui pouvaient être traités surement et efficacement à la maison. En même temps, il y a des chiens dont les problèmes nécessitent la consultation immédiate d’un vétérinaire afin qu’ils ne s’aggravent pas. »

La diarrhée est probablement le problème le plus fréquent qui incite les gens à aller voir un vétérinaire. Elle est tellement facile à identifier : l’odeur est indéniable, tout comme l’apparence de pudding au chocolat des selles. Dans la plupart des cas, la diarrhée est causée par un excès alimentaire ou des circonstances stressantes, et elle est spontanée.

La diarrhée n’est pas une maladie, il s’agit plutôt d’un symptôme de dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal (TGI). Lorsqu’elle est associée à des nourritures malsaines ou à des agents pathogènes d'origine alimentaire, la diarrhée se manifeste pour évacuer rapidement ces micro-organismes du tractus gastro-intestinal avant qu’ils ne soient pas absorbés par l’organisme et entraînent davantage de dégâts.


  1. Les signes indiquant que la diarrhée nécessite un traitement médical

    Etape 1/3 :

    Les signes indiquant que la diarrhée nécessite un traitement médical


    - Des selles noires et goudronneuses, ou des selles contenant beaucoup de sangs frais (rouges vifs) ;
    - De la perte d’appétit ;
    - De la léthargie ;
    - Des vomissements fréquents ;
    - Des signes de douleur abdominale (des ballonnements, des gémissements, des respirations rapides ou une absence de réponse d’évitement quand le ventre est touché par quelque chose) ;
    - Ces symptômes durent plus de 48 heures. (Comme ils peuvent affaiblir rapidement les chiots et les chiens âgés ou ceux atteints de maladies chroniques, ces animaux doivent immédiatement être conduits à un vétérinaire.)

    Cependant, si la diarrhée de votre chien n’est pas sévère, c'est-à-dire qu'elle ne remplit pas les critères ci-dessus, la meilleure chose à faire est de commencer par le traitement à l’eau de riz pendant 24 heures, la consommation de boulettes de riz blanc contenant des cultures probiotiques actives, et l’administration de pansements gastro-intestinaux contenant du kaolin et de la pectine (KaoPectate™) ou des actifs à base de bismuth sous-salicylate (PeptoBismol™). On peut également recourir au Loperamide (Imodium™) si la diarrhée persiste. Il faut toutefois prendre des précautions lorsque vous administrez ce médicament en vente libre à un chien Border Collie. Il est conseillé de ne pas l’utiliser plus de 5 jours.

    Par ailleurs, les chiens tolèrent le PeptoBismol et le KaoPectate, par contre, ces médicaments ne doivent jamais être donnés à des chats, car ils contiennent des salicylates qui sont des molécules potentiellement toxiques pour les félins !

    Faire jeûner votre chien permet à son tractus gastro-intestinal de se reposer et se remettre des attaques qu’il a subies. Durant le jeûne, assurez-vous que votre chien ait beaucoup d’eau de riz à boire. Il s’agit d’un liquide crémeux obtenu après avoir fait bouillir du riz blanc. Notez toutefois qu’il est important de n’utiliser que du riz blanc de bonne qualité, les riz instantanés ne sont pas adéquats, et les riz bruns contiennent trop de fibres, ce qui n’est pas très pratique si vous voulez solidifier les selles de votre chien. En effet, les fibres accélèrent le passage des matières digérées dans le côlon.
  2. Soigner la diarrhée avec de l'eau de riz

    Etape 2/3 :

    Soigner la diarrhée avec de l'eau de riz


    Pour préparer de l’eau de riz, faites bouillir 180 g de riz blanc dans 1 litre d’eau pendant 20 à 30 minutes, ou jusqu’à ce que l’eau de cuisson devienne une sorte de crème blanche. Décantez cette dernière et laissez-la refroidir. Vous pourrez la servir à votre chien aussi souvent qu’il la boira. Si votre compagnon canin ne l’aime pas, ajoutez une cuillère à thé de poulet pour bébés (ou d’autres saveurs que votre chien apprécie) et mélangez la préparation. Procéder ainsi permettra de rehausser le goût de l’eau de riz. Notez qu’une tasse de riz blanc (180 g) permet d’obtenir une grande quantité d’eau de riz.

    Les probiotiques : Les cultures bactériennes ont pour but de soutenir la flore intestinale naturellement présente dans l’organisme en favorisant sa régénération. Elles pourraient aussi aider à accélérer la guérison de votre chien. On retrouve par exemple ces micro-organismes vivants dans les yaourts. Ils sont aussi disponibles dans votre magasin d’aliments diététiques ou chez votre vétérinaire sous forme de poudre hautement puissante de cultures d’acidophilus. Cette dernière est plus efficace que le yaourt pour combattre la diarrhée. Ainsi, mélangez ces probiotiques avec l’eau de riz que vous allez servir à votre chien durant son jeûne.

    Lorsque la période de jeûne est terminée, commencez un régime fade en donnant à votre chien du riz blanc cuit dans beaucoup d’eau, et mélangé avec une petite quantité d’aliments pour bébés. Cela permet d’apporter les protéines dont votre animal de compagnie a besoin et de rehausser le goût de la préparation. Pour la cuisson, mettez 2 à 3 tasses d’eau pour une tasse de riz. N’oubliez pas d’ajouter des probiotiques dans la nourriture de votre animal de compagnie. Pour chaque repas que vous lui servez, ajoutez 2 à 10 milliards de micro-organismes vivants. Pour déterminer le niveau de « micro-organismes vivants » ou « Unité Formant Colonie » (UFC) présent dans un probiotique comme l’acidophilus, lisez son étiquette – un fabricant reconnu y mettra ce nombre.

  3. En cas de diarrhée sévère chez le chien

    Etape 3/3 :

    En cas de diarrhée sévère chez le chien



    Notez que les dosages des 2 pansements gastro-intestinaux cités précédemment sont approximatifs. De ce fait, utilisez des médicaments liquides au lieu des comprimés. Leur quantité dépend du poids de votre chien. Donnez 1 ml de médicament liquide par 454 g du poids de l’animal 3 fois par jour. Sachez que le sous-salicylate de bismuth exerce plutôt une action anti-inflammatoire, ainsi, il pourrait marcher très bien avec les chiens atteints de crampes abdominales.

    Si la diarrhée est très sévère, vous pourriez aussi tenter de donner à votre compagnon canin quelques Loperamide (Imodium AD™). Ces derniers sont capables de réduire la perte de liquide en attendant le traitement à l’eau de riz et à l’acidophilus. De ce fait, l’organisme de votre chien peut combattre la diarrhée. La posologie pour le Lopéramide est comme suit : 2 mg (une capsule de taille standard) par 18 à 20 kg du poids de l’animal. L’administration de ce médicament au chien doit être faite 2 à 3 fois par jour, ce qui signifie qu’il ne faut pas dépasser la dose de 0,1 mg par 453 g du poids de votre compagnon canin.

    Comment savoir si un animal est malade ?



Mots clefs : diarrhée chien troubles digestifs chien troubles alimentation chien soigner chien malade