Minute facile > Pratique > Conseils juridiques > Estimation d'un livre ancien

Estimation d'un livre ancien

Amateur d'ouvrages d'époque, vous aimez chiner un peu partout. Seulement, vous ne savez pas comment déterminer l'authenticité de l'ouvrage et son ancienneté. Emmanuel Layan, commissaire-priseur, vous donne ses conseils d'expert pour l'estimation d'un livre ancien. En premier lieu, il faut s'assurer que le livre est vraiment ancien. Pour ce faire, se limiter à la couverture, c'est-à-dire la reliure, peut être trompeur. Il est impératif de feuilleter l'ouvrage jusqu'à trouver le frontispice qui est soit en première soit en dernière page. Viennent ensuite l'intérêt et la rareté du contenu de l'ouvrage. Plus d'explications en vidéo… regardez !

  1. Etape 1 : Ne pas se limiter...

Ne pas se limiter à la couverture Les ouvrages modernes datent du XIXème siècle. Certains sont toutefois trompeurs. Leur reliure date du XIXème siècle alors que l'intérieur est plus ancien. A cette époque, la couverture de livre était en cartonnage qui est une technique de reliure par emboîtage. Pour identifier un livre ancien donc, il faut l'ouvrir sans se limiter à la couverture. En accédant au cœur du livre, vous découvrirez son époque d'édition

Trouver le frontispice Tournez chaque page de manière à trouver le frontispice. Il s'agit de l'illustration placée en regard de la page de titre d'un livre. Normalement, c'est la première page ornée de gravures et contenant plusieurs informations comme la date et le lieu d'impression. Certains livres d'époque ont une lettre en première page. Il en est ainsi notamment pour un livre en anglais et traduit en français. Le frontispice se trouve alors en dernière page.

Déterminer la valeur Si vous avez un livre d'époque et vous souhaitez les mettre en vente, il faut vérifier quelques critères afin d'en déterminer la valeur. D'abord, l'intérêt ou la rareté du texte aura une influence sur le prix. Ensuite, il faut considérer la beauté de la reliure et de ses illustrations. Si le livre a été entre les mains de personnage célèbre, s'il a été annoté par l'auteur ou même dédicacé et enfin s'il a été bien conservé, tous ces points augmenteront sa valeur. Certains ouvrages peuvent atteindre un prix record comme la toute première compilation des œuvres théâtrales de William Shakespeare vendue pour près de 2.000.000 euros.

Mots clefs : anciens