Minute facile > Pratique > Gérer son budget > Conséquences d'une rumeur sur l'économie globale

Conséquences d'une rumeur sur l'économie globale

Quelles sont les conséquences d'une mauvaise nouvelle sur le système économique ? Pourquoi une rumeur peut créer une crise de confiance au cœur de la bourse ? Comment une anticipation négative, une inquiétude ou un ressenti peuvent-ils affecter toute l'économie, des entreprises au ménage en passant par le marché financier ? Pour tout comprendre, voici une vidéo de Dessinemoileco.com qui explique l'influence d'une mauvaise nouvelle sur l'économie. Suivez bien !

  1. Etape 1 : Les maillons du sy...

Les maillons du système économique Les grandes entreprises jouent un rôle prépondérant dans notre économie. Elles font travailler de nombreux sous-traitants et disposent de nombreux employés. Pour rester compétitives, elles doivent avoir des projets. Lorsqu'elles sont dans l'impossibilité de les financer elles-mêmes, les entreprises n'ont que deux options. D'une part, elles peuvent faire appel au financement des marchés financiers. Et d'autre part, les entreprises peuvent demander un prêt à la banque.

Influence d'une mauvaise nouvelle sur les marchés financiers En cherchant de l'argent sur le marché financier, les entreprises porteuses de projets émettent des titres. Il s'agit essentiellement d'actions ou d'obligations. Ces titres sont achetés par les investisseurs et les banques, à un certain prix contre une rémunération future. Ils sont ensuite achetés et vendus sur le marché boursier. Leur valeur dépend du nombre d'investisseurs intéressés, c'est-à-dire du rapport entre l'offre et la demande. Suite à une annonce négative comme la crise grecque, le ralentissement économique, la faillite d'une grande entreprise ou d'une banque, les investisseurs et les banques sont moins confiants dans l'économie. Ils ont peur d'investir, ne veulent pas prendre de risques et donc ne veulent plus rien acheter. Il devient plus difficile pour les entreprises de monnayer leurs titres et de les transformer en argent. Les entreprises vont alors chercher à emprunter auprès des banques.

Effet boule de neige de la crise de confiance Les banques présentes au cœur des marchés financiers sont inquiètes d'une rumeur. Elles font moins confiance aux entreprises quant à leur capacité de rembourser les emprunts. Elles leur proposent alors des prêts avec des intérêts plus chers avec des conditions dissuasives. Si elles ne peuvent pas trouver d'autres solutions pour trouver de l'argent, elles devront renoncer à leur projet. Les commandes effectuées auprès de leurs fournisseurs et leurs sous-traitants seront également annulées. Les entreprises sous-traitantes verront ainsi diminuer leur chiffre d'affaires prévisionnel. Elles vont également limiter les nouvelles embauches prévues. Face à une mauvaise nouvelle qui influence l'économie, les ménages aussi sont inquiets. Ces derniers préfèrent alors attendre un contexte plus favorable avant de concrétiser leurs projets. Ils dépensent alors moins d'argent, et c'est le chiffre d'affaires de l'ensemble des entreprises qui est touché. Celles-ci sont alors contraintes de réduire les coûts pour survivre en faisant moins travailler leurs sous-traitants, en gelant les salaires voire en licenciant. Voilà comment une anticipation négative, des inquiétudes ou des ressentis affectent l'ensemble du système économique.

Mots clefs : bourse