Minute facile > Pratique > Travail > Trouver un travail le plus rapidement possible

Trouver un travail le plus rapidement possible

Comment trouver du travail ? Comment décrocher un emploi avec ou sans diplômes ? Sur quels sites faire des recherches d'offres d'emploi ?

Faire une liste d’employeurs peut nécessiter quelques recherches, mais suivre les astuces présentées dans cet article vous aidera dans votre recherche d’emplois.


  1. Trouver du travail

    Etape 1/3 :

    Trouver du travail


    Les postes vacants sont publiés dans différents endroits. Si les alertes emplois ne vous informent pas automatiquement, utilisez les ressources suivantes pour trouver du travail et vérifiez-les régulièrement si des mises à jour n’ont pas été effectuées :

    - Les salons de l’emploi, les journées portes ouvertes et les ateliers de travail ;
    - Internet ;
    - Les agences pour l’emploi ;
    - Les journaux ;
    - Les associations professionnelles ;
    - Les agences de recrutements ;
    - Les sites web sur un secteur spécifique ;
    - Les réseaux sociaux ;
    - Les revues professionnelles ;
    - Les carrières universitaires et les services d’employabilité.

    Programmes d’études supérieures

    Certaines des plus grandes firmes internationales offrent des programmes compétitifs de formation supérieure de cadres. Les participants gagnent des salaires respectables, acquièrent une expérience professionnelle pratique, et reçoivent des formations et des développements de compétences. Les programmes existent dans la plupart des secteurs d’activités et durent généralement un ou deux ans, avec la possibilité d’obtenir un emploi permanent s’il y a un poste vacant à la fin de la formation. À peu près la moitié des programmes de développement pour l’obtention de diplômes supérieurs est destinée aux étudiants de toutes les disciplines, bien que la plupart des demandes que les candidats ont réalisées ou qui sont en cours de réalisation doivent mentionner un diplôme avec une mention bien au moins.

    De telles études supérieures sont dures ; les sociétés y investissent du temps et de l’argent. Ainsi, elles attendent votre dévouement en retour. Vous travaillerez généralement dans différents domaines de l’organisation comme les ressources humaines, l’informatique, le commerce, la finance, le marketing et la gestion d’entreprise. Vous pourrez également travailler dans différents endroits de votre pays, et même dans le monde.

    Au Royaume-Uni, les sociétés pourraient recourir au « graduate milkround » pour attirer de jeunes diplômés dans leurs programmes de stage en gestion. Durant cette manifestation, les employeurs effectuent des présentations de leurs sociétés et donnent des entretiens dans les institutions ciblées. Ainsi, faire de nombreuses recherches sur la société en question et montrer votre motivation pour y travailler vous permettront de vous distinguer des autres candidats.

    La date limite de la soumission est souvent comprise entre l’automne et le début du printemps. Les centres d’évaluations ou d’entretiens prendront place plus tard, après que votre première souscription ait été concluante. Notez toutefois que des sociétés clôturent leurs programmes dès que les postes vacants ont été comblés, ainsi souscrivez tôt. Préparez-vous pour des tests psychométriques et de compétences de bases tout au long de la procédure de souscription.

    Les stages

    Les stages constituent pour les étudiants une manière de plus en plus courante pour obtenir de l’expérience dans un poste particulier. Ils peuvent durer entre une semaine et une année, et ils conduisent parfois à des emplois permanents.

    Les stages méritent d’être considérés si vous désirez :
    - booster votre CV ;
    - rejoindre un réseau de professionnels de l’industrie ;
    - avoir de l’avantage dans votre recherche d’emploi ;
    - confirmer qu’un certain travail est fait pour vous ;
    - acquérir des compétences et des expériences professionnelles dans le domaine de votre choix.

    Les secteurs d’activités qui offrent fréquemment des stages sont notamment :
    - Les médias et l’internet ;
    - L’art et le design ;
    - Le marketing, la publicité et la relation publique.
  2. Les agences de recrutement

    Etape 2/3 :

    Les agences de recrutement


    Les agences de recrutement vous aident dans votre recherche d’emploi, car elles servent de liaison entre les demandeurs d’emploi et les employeurs potentiels. De plus, sachez que de nombreuses sociétés font uniquement leurs recrutements à travers ces agences, ce qui signifie que s’y inscrire vous permettra d’accéder à un poste vacant qui n’a été publié nulle part ailleurs.

    Les agences spécialisées dans l’emploi possèdent souvent une forte connaissance de leurs secteurs d’activités. Qui plus est, ils peuvent analyser et développer vos compétences, fournir des conseils pour booster votre souscription et vous préparer pour des entretiens. Ils sont par ailleurs bien connectés, ce qui signifie que votre CV peut être envoyé de manière spéculative à de nombreux employeurs. Cela vous permet d’économiser un temps précieux, notamment si vous travaillez déjà à plein temps.

    Les employeurs

    Les employeurs qui recrutent peuvent être trouvés :
    - Sur les réseaux sociaux ;
    - À travers des associations professionnelles et des organismes de l’industrie ;
    - Dans vos carrières universitaires et un service d’employabilité ;
    - Ainsi que dans les publications

    Mais soyez pro-ac-tif, des opportunités pourraient ne pas être publiées. Soumettre des candidatures de façon spéculative va montrer à d’éventuels recruteurs votre initiative.
    Différents facteurs influenceront vos choix, mais envisagez de chercher des employeurs ayant un engagement à des diversités et une bonne éthique de travail. Consultez des sites web de sociétés pour découvrir les niveaux d’engagement des employeurs afin d’accroitre vos chances. Le secteur public possède généralement un bilan solide en matière d’égalité.

    Les réseaux

    De nombreux postes vacants sont cachés, ainsi, ne pas figurer dans un réseau vous fait rater des opportunités. La famille, les amis et les collègues devraient être vos points de départ, mais vous pourrez créer un vaste réseau de contacts utiles en allant dans des salons de l’emploi, des journées portes ouvertes et des ateliers ou des séminaires. Les contacts peuvent fournir des pistes d’emplois, vous présenter à des recruteurs qui proposent des postes vacants, et offrir des conseils et des informations.

    De simples conversations peuvent mener à une expérience professionnelle et à des opportunités d’emplois. Ainsi, n’hésitez pas à approcher les gens directement. De façon proactive, prenez contact avec d’éventuels recruteurs pour des ouvertures avant qu’elles n’atteignent les sites ou les banques d’emplois, et soumettez votre CV et votre lettre de motivations. Restez en contact, il est possible que vous puissiez demander à ces recruteurs s’ils peuvent vous recommander à quelqu’un d’autre si un travail est disponible. La référence augmente votre chance d’avoir un entretien et de décrocher un emploi.

    Les étudiants et les diplômés sont de plus en plus contactés par les recruteurs du fait de leurs fortes présences sur les réseaux sociaux. Ainsi, inscrivez-vous par exemple sur Linkedin et Twitter pour votre avantage. Choisissez un nom d’utilisateur, une image, et faites références à d’autres plateformes que vous utilisez à de fins professionnels pour faire le lien entre eux. Rejoignez des groupes pertinents sur Linkedin pour participer à des discussions, et n’oubliez pas d’ajouter des contacts pour élargir votre réseau.

    Le travail indépendant

    Ce genre d’activité requiert de la créativité, de la détermination, des connaissances, du leadership, de l’organisation et de la confiance en soi. Toutefois, être votre propre patron peut avoir de nombreux avantages.

    Il existe différents types d’affaires que vous pourriez mettre en place :
    - Une entreprise individuelle ;
    - Un partenariat ;
    - Une société anonyme ;
    - Une franchise ;
    - Une entreprise sociale ;
    - Une coopérative ;
    - Un organisme de bienfaisance.

    Vous pourrez aussi devenir un travailleur indépendant ou un consultant. C’est une option très populaire pour ceux qui souhaitent travailler dans les domaines d’activités suivants :
    - La comptabilité, la banque, et la finance ;
    - L’art et le design ;
    - La technologie de l’information ;
    - Les loisirs, le sport et le tourisme ;
    - Les médias et l’internet.

  3. Top 5 des astuces pour trouver du travail

    Etape 3/3 :

    Top 5 des astuces pour trouver du travail


    1. Le réseau : Demandez des conseils et des opportunités de travail à vos contacts. Utilisez les réseaux sociaux et les salons de l’emploi à votre avantage. Vous pourriez être surpris de l’importance des relations lorsque vous chercherez votre premier emploi.

    2. Inscrivez-vous aux alertes emplois : Profitez des mises à jour automatiques sur les offres d’emplois des sites spécialisés, mais n’oubliez pas d’utiliser les vieilles méthodes des sites d’emplois et des journaux locaux.

    3. Soyez motivé : Votre recherche d’emploi sera fructueuse même si elle est parfois ardue, frustrante et décourageante. Apprenez de vos échecs, et regardez toujours vers l’avant. Faites des rétroactions si c’est possible.

    4. Ciblez votre demande d’emploi : Adaptez votre demande aux spécifications particulières de l’emploi et aux valeurs de chaque organisation. Autant que possible, faites en sorte que chacune de vos lettres de motivation soit personnelle et propre au poste et à la société, cela marche à tous les coups.

    5. Soyez volontaire : Cela renforce votre CV, prouve votre carrière envisagée et vous met dans de meilleures positions pour d’autres opportunités de travail. Adoptez un bon comportement, soyez malin et enthousiaste, impliquez-vous dans tout ce qu’on vous demande. N’oubliez pas de vous renseigner sur d’éventuels postes vacants.

    Allez, on vous sent fin prêt !



Mots clefs : trouver travail offre emploi recherche emploi travail sans diplomes travail en ligne