Les purificateurs d’air fonctionnent-ils vraiment ? Que valent ces machines destinées à assainir l’air de nos maisons ? Voici un extrait de 100 % Mag vous livrant quelques explications sur l’efficacité des purificateurs d’air. Ils ont fait leur apparition dans les rayons de supermarché ou dans des magasins d’électroménagers. Face à ces machines, les clients sont plutôt dubitatifs. Pourtant, un Français sur trois souffre d’allergies. De récentes études ont montré que l’air de nos maisons est huit fois plus pollué que l’air extérieur. Les industriels se sont donc lancé sur le marché des purificateurs d’air pour les particuliers. Il en existe une dizaine de modèles disponibles dans les magasins ou sur internet. Leur prix varie de 14 à 350 euros.



  1. Etape 1 : Sources de polluti…

Sources de pollution intérieure Comme de récentes études ont montré l’impact de la pollution intérieure sur la santé, de plus en plus de foyers s’inquiètent. Le degré de pollution peut être évalué grâce à l’aide d’un responsable d’une association de santé et d’environnement. D’emblée, le linge qui sèche dans la maison pose problème. En effet, l’humidité peut être à l’origine de moisissure et rend la maison un endroit propice pour le développement d’allergènes ou de bactéries. Par ailleurs, certains meubles dégagent de la pollution chimique. Peinture, colle, vernis, formaldéhyde, ces composés présentent un réel danger pour la santé. Les particules fines comme les acariens, les poils d’animaux et la poussière viennent gonfler la liste. Ils affectent l’organisme et provoquent des diverses réactions selon la personne. Bien qu’un purificateur d’air permet d’éviter l’ouverture des fenêtres en hiver, mieux vaut les ouvrir pendant au moins un quart d’heure pour faire entrer l’air pur.

Fonctionnement des purificateurs d’air L’air est aspiré sur le côté du purificateur et passe ensuite par trois niveaux de filtres au cœur de l’appareil. Après cette purification, l’air ressort par le haut de la machine. Plus concrètement, le premier filtre supprime les grosses particules. Le second filtre à base de charbon actif a pour fonction d’éliminer les odeurs. Le dernier filtre, issue d’une innovation technologie, traite les particules les plus fines. Toute cette technologie permettrait d’emprisonner les polluants.

Efficacité mitigée des purificateurs d’air L’efficacité des purificateurs d’air varie en fonction des modèles. 5 à 10 % d’entre eux seraient même totalement inutiles. Certains modèles génèrent même des polluants que l’on ne retrouve même pas dans nos intérieurs. En essayant de détruire des polluants, certains systèmes de purificateur d’air en créent d’autres. Ces derniers sont tout aussi dangereux. L’efficacité des purificateurs n’est donc pas avérée. Le risque de générer des substances chimiques nocives constitue un drôle de paradoxe concernant ces machines.