Enlever un suçon n’est pas facile ! Cette morsure d’amour résulte d’une succion prolongée sur la peau qui entraine une rupture des petits vaisseaux sanguins sous l’épiderme. Gênant et difficile à cacher, un suçon peut mettre plusieurs jours à disparaître.

Dans ce tutoriel, vous trouverez une technique vous permettant d’enlever cette marque désagréable de la peau ! Vous aurez la solution maison pour camoufler cet ecchymose de votre décolleté, cou ou bras…

  1. La formation d’un suçon

    Etape 1/3 :

    La formation d’un suçon

    Une succion lente et forte sur une partie du corps aspire les globules du sang.

    Ces derniers se cumulent sur une zone des vaisseaux sanguins se trouvant près de la peau.

    Ces vaisseaux sanguins vont se dilater, puis se rompre pour former ce qu’on appelle une ecchymose, une marque bleuâtre sur la peau.

    Plus une succion est forte, plus la marque est visible, car elle devient bleu foncé.

  2. Frottez le suçon avec une pile

    Etape 2/3 :

    Frottez le suçon avec une pile

    Une pile cylindrique standard de 12 volts fera l’affaire.

    Pendant une minute environ, frottez fermement la borne négative sur le suçon en effectuant des mouvements circulaires.

    Faites attention à ne pas appuyer trop fort ! Des rougeurs risquent d’apparaitre sur votre peau.

    Un autre tutoriel vous expliquecomment traiter les rougeurs ?


  3. Le résultat obtenu est surprenant

    Etape 3/3 :

    Le résultat obtenu est surprenant

    Après ce traitement vous remarquez que le suçon n’a laissé qu’une petite trace rouge presque invisible.

    Il est à noter que cette astuce est applicable sur n’importe quelle zone du corps comme le cou, le bras, le décolleté, etc.

    Ainsi, vous connaissez maintenant une méthode efficace pour réduire, voire éliminer un suçon en un temps record !

    Cette méthode est plus efficace que la glace ou la brosse à dents ou le rouge à lèvres.

    Nous espérons que ce tutoriel vous sera utile. N’hésitez pas à le partager à vos amis ou à poser une question dans les commentaires !

- Publicité -