Dentifrices et bains de bouche font-il vraiment du bien à notre bouche ? Que contiennent les dentifrices ? Peut-on se brosser les dents en toute quiétude sans craindre les composants comme le parabène et le triclosan ? Dans cette vidéo, l’équipe de 100 % Mag vous montre comment choisir le bon dentifrice. Pour avoir des dents blanches, beaucoup misent sur le dentifrice. Ce produit est même l’allié de l’hygiène buccodentaire éliminant les plaques et la mauvaise haleine. En supermarché comme en pharmacie, le dentifrice se décline en plusieurs modèles. Que choisir ? Les réponses en vidéo… regardez !



  1. Etape 1 : Utilisation quotid…

Utilisation quotidienne du dentifrice Dans un rayon de pharmacie, il est souvent difficile de s’y retrouver. 75 tubes de dentifrice différents sont exposés sur un rayon d’une longueur de 7mètres. Certains sont même importés des États-Unis. En plus des dentifrices, près de 20 bains de bouche différents sont proposés. D’une part, vous avez ceux qui sont à usage court pour traiter les inflammations. D’autre part, il y a le quotidien basique très prisé par les personnes âgées ou sans alcool pour les enfants ou les femmes enceintes. Le premier dentifrice remonterait à il y a environ 4000 ans. Les Égyptiennes, soucieuses de leurs dents, s’appliquaient avec le doigt un mélange de cendre et d’argile. Aujourd’hui, les foyers français consomment 7 tubes de dentifrice par an. Et le bain de bouche séduit un million de consommateurs chaque année. Si tout un chacun est attentif au goût et à l’efficacité, nous lisons rarement les étiquettes. Composés de produits chimiques, les dentifrices industriels pourraient être néfastes pour la santé. Le dentifrice aide à l’élimination de la plaque dentaire grâce à l’action combinée de ses composants.

Dentifrice classique et sa liste d’ingrédients souvent réputés dangereux Nombreux sont ceux qui prennent soin de leurs dents en y consacrant 10 minutes matin et soir. Pour un meilleur résultat, certains n’hésitent pas à ajouter une séance de fil dentaire au rituel quotidien de brossage des dents. S’agissant du choix du dentifrice, beaucoup ont tendance à prendre ceux qui sont vendus en pharmacie. Ces dentifrices sont réputés beaucoup plus dosés en fluor. Ils ont même l’avantage d’être moins abrasifs que les dentifrices en rayon de supermarché. Si les composants de base comme le fluor et le calcium sont les plus connus, la plupart des dentifrices présentent une liste plus ou moins longue d’additifs chimiques :

– des agents hydratants comme la glycérine
– des actifs abrasifs comme la silice
– des composés antibactériens comme le triclosan
– des conservateurs comme le parabène.

Si l’efficacité de ces composants est prouvée, de récentes études ont pointé du doigt le parabène et le triclosan. En effet, le parabène est un conservateur que l’on retrouve dans la plupart des dentifrices. Il permet de préserver le tube de dentifrice contre la contamination bactérienne. En effet, la surface de la brosse à dents peut contenir des bactéries. Et le parabène empêche leur infiltration dans le tube. S’agissant du triclosan, sa teneur dans un tube de dentifrice est relativement faible. Ce composant ne présente donc pas de danger pour le consommateur.

Dentifrice bio sans parabène et sans tricolsan Pour les plus sceptiques dans aux effets du parabène et du triclosan sur la santé, une marque française s’est lancée dans la fabrication de dentifrices naturels. Dans le Gerce, Laurent Lascombes tient l’entreprise familiale de soins buccodentaires. Son dentifrice ne contient aucune substance chimique. Ses produits se fabriquent à base d’eau thermale. La glycérine est toujours présente, avec des colorants, des arômes et des conservateurs en plus. Ce dentifrice bio est étonnamment bleu, mais répond à l’attente des consommateurs souvent friands de la menthe forte pour l’haleine et du fluor pour l’hygiène. L’utilisation de dentifrice n’a pas uniquement vocation à rendre les dents blanches. Ce produit permet aussi de prévenir certaines pathologies comme les caries, les maladies parodontales. Laurent Lascombes a banni certains éléments jugés dangereux selon certaines études. Aujourd’hui, seuls les dentifrices bio n’utilisent pas de substances chimiques. Mais, ils coûtent 40 % plus cher que les simples dentifrices.

Dentifrice fait-maison Face aux polémiques sur les dentifrices, certains n’hésitent pas à fabriquer eux-mêmes leur dentifrice. La chasse à la plaque dentaire est ainsi plus économique. Pour ce dentifrice élaboré dans les règles de nos grand-mères, il faut :
– de la mélisse permettant de soigner les maux de dents
– du thym aidant à lutter contre les bactéries
– de la menthe pour ses vertus rafraîchissantes
– de la prêle et de l’ortie pour reminéraliser
– de la camomille, anti-inflammatoire.
Laissez infuser ces ingrédients quelques instants. Puis, rajoutez-y du savon, des huiles essentielles et des épices pour le goût. Il suffit de mixer le tout à l’aide d’un mixeur plongeant pour homogénéiser le dentifrice. Pour 100 grammes de ce produit, il faut compter seulement 50 à 60 centimes, contre 3 euros en commerce.

Voilà, les dents blanches et le beau sourire de stars n’ont plus aucun secret pour vous.