Comment soigner son animal à moindres frais ? Comment faire des économies sur les frais vétérinaires ? Comment réduire la facture relative à la santé de son animal ? Dans cette séquence 100 % Mag, la chroniqueuse Solène Chavanne partage ses conseils pour réduire les frais vétérinaires. C’est parfois la mauvaise surprise lorsqu’on a choisi d’accueillir un animal de compagnie : ses dépenses de santé peuvent monter très haut. Les frais vétérinaires pour un chien peuvent atteindre 300 euros par an pour un chien et 100 euros pour un chat. Une simple visite périodique coûte entre 25 euros et 60 euros, voire 80 euros dans certains quartiers parisiens. Alors, pour soigner votre animal à moindres frais, suivez la vidéo !



  1. Etape 1 : L’assurance animal…

L’assurance animalière Une des solutions pour réduire les frais vétérinaires est de faire assurer son animal. En France, seulement 4 % des animaux sont assurés. L’assurance animalière en France est très peu développée. Pourtant, 70 % des animaux sont assurés dans d’autres pays. Pour trouver un bon assureur, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire. En effet, certaines assurances sont sérieuses tandis que d’autres le sont moins.

Les écoles vétérinaires Une autre solution pour soigner son animal à moindres frais est de le confier à une école. Elles ont des tarifs quasiment équivalents aux cliniques vétérinaires. Mais, les mauvaises surprises peuvent toujours guetter. Certains clients se retrouvent souvent face à des factures salées sans qu’ils s’attendent à payer autant. Outre les écoles vétérinaires, vous pouvez emmener votre animal dans un dispensaire, notamment ceux de la SPA.

Les dispensaires pour animaux Toute personne a le droit de faire soigner son animal. Il existe à ce jour 12 dispensaires qui effectuent plus de 100.000 consultations par an. Il faut d’abord remplir une fiche et une déclaration sur l’honneur. Pour ce qui est des frais, ils peuvent être gratuits. La gratuité de la consultation concerne particulièrement les personnes disposant de peu de ressources comme les personnes âgées, les étudiants… Pour bénéficier des services des dispensaires, il faut signer une déclaration sur l’honneur disant qu’on est dans la difficulté. Il n’existe pas de tarifs fixes. Tout un chacun peut donner des dons.