A quoi sert une carte de fidélité ? Les réductions et promotions qu’elles promettent sont-elles toujours effectives ? Ces cartes ne sont-elles pas un attrape-nigaud poussant le consommateur à consommer plus ? Pour y voir plus clair, voici une vidéo où vous découvrirez les avantages et les inconvénients des cartes de fidélité. Un Français sur deux en possède et utilise ces cartes au moment de leur achat en supermarché, en parfumerie, en librairie, en institut de beauté, en bijouterie ou même en magasin de jouets pour enfants. A qui profite alors la carte de fidélité ? Aux consommateurs ou aux enseignes ? Les réponses en vidéo, regardez !



  1. Etape 1 : Avantages de la ca…

Avantages de la carte de fidélité pour les consommateurs Les cartes de fidélité poussent comme des champignons dans nos portefeuilles. Dans une librairie, dans un magasin de jouets pour enfants, chez un bijoutier, chez le coiffeur, partout, la présentation de cette carte permet des économies. Réductions immédiates, cadeaux, bons d’achat, soldes avant l’heure, nombreux sont les avantages que promettent les cartes de fidélité, d’où l’engouement chez plusieurs consommateurs. D’ailleurs, la moitié des Français détient entre 3 et 10 cartes par personne. Les consommateurs y trouvent bien leur compte, mais ils ne sont pas les seuls bénéficiaires. Pour les marques, ces cartes sont une véritable source d’informations et un moyen unique de fidéliser un client à une enseigne.

Avantages de la carte de fidélité pour les enseignes Pour une grande enseigne de parfumerie, la carte de fidélité est un enjeu majeur. Ce qui importe surtout, ce sont les nombreuses informations collectées dans les ordinateurs des boutiques. Nom, prénom et date de naissance de chaque client sont bien enregistrés. A chaque anniversaire, cette enseigne offre parfois des cadeaux. Les moyens de communication comme l’adresse email pour les publicités par mail et le numéro de téléphone portable pour la prospection téléphonique. Une fois que ces informations sont répertoriées dans une base de données, chaque vente sera répertoriée et minutieusement analysée. Ces données permettent à l’enseigne d’adapter sa stratégie de vente. Le but est de faire consommer toujours plus. L’enseigne affiche alors 15 à 20 % de retour sur les offres envoyées aux clients fidèles. Ce chiffre ne laisse pas indifférentes les petites entreprises.

Avantages de la carte de fidélité pour les TPE-PME Un système de fidélisation spécifique a été conçu pour les toutes petites entreprises. Les petits commerces peuvent ainsi éditer des cartes de fidélité dignes de ce nom. Même une brasserie offre à ses clients une carte de fidélité joliment plastifiée. La collecte de données sur un ordinateur reste la règle. L’informatisation est plus pratique que la carte manuelle pour ces petites entreprises. Du côté des clients, les cartes de fidélité font l’unanimité. Ce sont notamment les récompenses qui les intéressent. Les cartes fonctionnent pour les entreprises et permettent ainsi de grouper les achats. Ce système coûte 1200 euros, une somme importante pour un petit commerçant.

Attention aux cartes plus de crédit que de fidélité Certaines cartes ne récompensent pas forcément la fidélité. Il faut donc s’en méfier. Il s’agit des cartes avec option de paiement. Entre autres, une enseigne vend sa carte pour 10 euros faisant bénéficier un crédit renouvelable. Carte de fidélité et carte de crédit sont mises dans le même sac. Pour obtenir cette carte, il suffit de répondre à quelques questionnaires et d’apposer votre signature. Nul besoin donc de documents justificatifs sur la situation financière comme le bulletin de salaire ou l’avis d’imposition. La carte de fidélité option crédit est délivrée en moins d’une demi-heure. La pochette fidélité renferme des publicités pour des prétravaux, des réductions attractives réservées aux clients fidèles, des avantages liés au crédit et un contrat de crédit renouvelable portant bien le nom du signataire. Ce piège est dénoncé par l’association UFC Que choisir.

Danger des cartes de fidélité option crédit La carte de fidélité option crédit est source de danger. En effet, il arrive que le client enclenche sans faire exprès l’option crédit renouvelable. Ce dernier se met alors à payer des intérêts alors qu’il a juste fait une erreur de manipulation ou subit une erreur du terminal de paiement. En claire, l’option qui ouvre un crédit payant peut être activée involontairement ou sans votre accord au moment du passage en caisse. Alors pour éviter ces pièges, prenez le soin de bien lire et minutieusement le contrat. Restez également vigilant sur le taux du crédit renouvelable. Essayez également de réduire le montant du crédit auquel vous avez droit. La tentation de souscrire à un crédit important risque de vous coûter très cher. Désormais, vous savez tout sur les cartes de fidélité et sur la manière de les utiliser à bon escient.

Mots clefs :
carte de fidélité
carte de crédit