Votre enfant a-t-il du mal à se concentrer sur ses devoirs ?vous avez besoin de recentrer votre enfant avant une activité qui demande de l’attention ? Voulez connaitre des méthodes pour aider votre enfant à revenir à lui, et bien tenir en place? Avec Jules Roux-Fouillet, Laurence Roux-Fouillet, sophrologue et relaxologue (www.espaceducalme.com) va vous montrer une technique qui vous aidera à mieux tenir votre enfant en place. Vous allez pouvoir en quelques instants lui permettre de se fixer beaucoup plus devant son travail et notamment sur une chaise de travail. Regardez et essayez-la avec votre enfant.



  1. Etape 1 : La technique de ce…

La technique de centrage ou la stabilité Pour commencer, votre enfant doit avoir une stabilité dans sa posture.Sur une chaise, veillez à ce que son pied touche le sol, donc rabaissez sa chaise de façon à ce que ses pieds touchent le sol.Demandez à votre enfant d’avancer un peu pour que ses pieds touchent le sol, cette position est idéale parce que les genoux sont en angle droit.Ou bien contrairement au précédent, vous demandez à votre enfant de reculer de manière à ce que son dos soit bien en contact avec le dossier.Placez quelques choses sous les pieds de l’enfant pour qu’il puisse avoir un contact sous la plante de ses pieds.Vous pouvez mettre un coussin ou un marchepied sous ses pieds pour qu’il ait à nouveau ce contact ou de prise de contact avec le sol ou avec quelques choses de solide.Une fois que l’enfant est bien positionné, proposez-lui, de se concentrer sur une perception qui est assez simple, qu’on appelle les points d’appui.

Les points d’appui Comme il est question ici d’un enfant, adaptez votre technique de façon très imagée.Demandez à votre enfant de poser ses mains sur ses cuisses ou sur les côtés.L’enfant peut fermer les yeux ou les ouvrir selon ses préférences. Dites-lui de sentir toutes les parties de son dos qui touchent le dossier de la chaise puis les cuisses, l’arrière des genoux et les pieds.Veillez à ce qu’il soit bien concentré à ce qui se passe à l’intérieur de son corps.L’enfant doit ressentir ses omoplates et là où il sent ses omoplates, il doit imaginer de petits ronds de couleur.Là où il ressent le milieu de son dos, il va imaginer mettre un gros rond de couleur.Ensuite, descendez plus bas, là où il ressent ses fesses, il va imaginer un point pour la fesse droite et un point pour la fesse gauche.Puis il doit ressentir l’arrière de ses cuisses comme pour les fesses, un point au milieu sur la droite et un autre sur la gauche.Après demandez-lui s’il ressent l’arrière de ses genoux qu’il va imaginer un point sur l’arrière du genou droit et un point sur l’arrière du genou gauche.Maintenant, il doit ressentir ses pieds, au milieu de son pied droit il va mettre un petit point et un autre sur son pied gauche.Il doit après imaginer un gros point sur le haut de sa tête comme s’il y a une grosse goutte de peinture qui est posée sur sa tête.Demandez-lui de ressentir à nouveau les petits points du dos, puis ce du milieu du dos, les fesses, les cuisses, l’arrière du genou et les pieds.Et pour terminer, il doit revenir sur le point au milieu de sa tête.Pour améliorer encore plus la concentration, vous pouvez demander à l’enfant de relier ces différents points de couleur en faisant des traits imaginaires tels une silhouette à point en partant du plus haut vers le bas.Vous avez là une technique de recentrage bénéfique pour un retour à soi.Habituez votre enfant à pratiquer cet exercice à la maison. Cette technique sera pour vous et votre enfant un jeu.Progressivement votre enfant pour l’exercer lui-même, ce qui lui permettra de se concentrer, de revenir en lui-même, de canaliser son énergie en classe. Voilà vous savez maintenant la clé de la concentration, il ne vous reste plus qu’à l’essayer avec votre enfant.