Minute facile > Recettes > Astuces cuisine > Processus de récolte et de production du sel

Processus de récolte et de production du sel

S'il existe bien un condiment que nous avons tous dans nos placards, c'est le sel. Chaque jour, nous en consommons environ 8 grammes, soit 3 kilos par personne par an. 80 % de ce sel provient de la mer. Mais au fait, pourquoi les mers sont-elles salées ? Quelle différence y a-t-il entre le gros sel et la fleur de sel ? Vous allez découvrir que le sel est aussi présent sous terre où il est également exploité. Cette séquence de l'émission E=M6 avec Mac Lesggy vous dit tout. Regardez !

  1. Etape 1 : Extraction du sel...

Extraction du sel à partir de l'eau de mer Le sel de table est récolté dans les marais salants. On en trouve sur la côte méditerranéenne ainsi que sur la côte atlantique. Au départ, l'eau de mer est stockée dans ce qu'on appelle « des cristallisoirs ». Grâce au soleil et au vent, l'eau s'évapore et il ne reste plus que le sel qui est des petits cristaux formés d'atomes de chlore et d'atomes de sodium. C'est la méthode agricole de récolte des cristaux de sel marin ou gros sel.

Autres méthodes de récolte du sel À part l'eau de mer, des gisements souterrains permettent aussi de récolter du sel. Cette récolte n'a cependant lieu que lorsque la couche de sel souterraine est suffisamment épaisse. Le sel est alors extrait tel un minerai. Si le gisement est plus profond, les producteurs utilisent d'autres méthodes d'extraction : d'une part l'exploitation par dissolution et d'autre part la production de sel ignigène. La première méthode consiste à injecter de l'eau douce dans la couche de sel afin de récupérer en surface une solution saturée en sel : la saumure. Quant à la seconde, elle reprend le même processus que l'exploitation du sel par dissolution, mais la saumure est alors acheminée dans des évaporateurs pour produire du sel cristallisé. C'est la fleur de sel.

Mots clefs : sel