Vous voulez un bon compostage pour votre jardin ? Comment faire du bon compost ? Alain Darozze (alain-darozze.fr) vous apprend à réaliser un engrais biologique pour votre jardin. Il existe plusieurs facteurs à prendre en compte afin de réussir son compost. Ces conditions sont relatives aux composantes mêmes du compost qui sont des déchets ménagers. Vous aurez besoin d’un bac en bois pour accumuler ces déchets de cuisine et de jardin. Ces éléments vont se décomposer sous l’action des bactéries dont il faut assurer les conditions de développement. Retrouvez les explications dans la vidéo… regardez !

  1. Etape 1 : Valorisez vos déch…

Valorisez vos déchets ménagers Au lieu de jeter vos déchets de cuisine, il vaut mieux les valoriser et les rentabiliser afin d’avoir un jardin fertile.Il en est de même pour vos déchets de jardin tels que les tontes de gazon, les morceaux de bois et les feuilles mortes.S’agissant des déchets de cuisine, vous pouvez mettre dans le composteur :- les épluchures de légumes- les restes de pain- les coquilles d’œuf – les coquilles d’huitreLes coquilles d’œuf et d’huitre assurent un meilleur apport en calcaire.

Jetez vos déchets ménagers dans un composteur Ces déchets de cuisine ou de jardin peuvent vous servir dans votre passion pour le jardinage, car vous pouvez les utiliser pour fabriquer du compost.Pour les accumuler, il vous faut d’abord un composteur qui est un bac fabriqué à partir de plusieurs planches en bois.Chaque déchet que vous verserez dans le composteur, a sa propre fonction dans la bonne qualité du compost.Réalisez bac à composte assez grand aux environs d’un mètre cube afin d’assurer le développement des bactéries utiles à la décomposition de vos déchets.

Bien composter les déchets Avant de jeter vos débris de jardin et vos déchets de cuisine dans le composteur, veillez à bien les réduire en miettes.Pour broyer facilement les coquilles d’huitre, vous pouvez les brûler avec quelques branches de bois.Le compost est un ensemble d’éléments organiques qui vont assurer la fertilité de votre sol.Afin d’assurer le développement des microorganismes qui vont décomposer ces éléments, vous devez tenir compte de :- la température- l’aération- l’humidité.Vous devez donc arroser souvent votre compost et le retourner une à deux fois par semaine.N’hésitez pas à uriner sur le compost pour assurer un apport en urée qui aide à décomposer rapidement les déchets.