Les scientifiques ont découvert que les microbes qui vivent par millions sur notre épiderme contribuent de manière essentielle à sa santé et à sa beauté. Comment préserver cette pellicule de micro-organismes ? Comment les chercheurs ont-ils mis au point des cosmétiques révolutionnaires qui favorisent son équilibre ? Les réponses avec Mac Lesggy et Karine Lazard dans cet extrait d’E=M6. Découvrez dans cette vidéo comment soulager les problèmes de peau. Bon visionnage !

  1. Etape 1 : Remède microbien d…

Remède microbien des troubles cutanés Peau sèche ou trop grasse, démangeaisons, eczéma, irritations, ces troubles cutanés touchent 8 Français sur 10. Les chercheurs viennent de découvrir en partie la cause des problèmes de peau. De cette découverte procède l’invention de cosmétiques révolutionnaires. En fait, sur chaque centimètre carre habitent plus de 1 million de microbes. Bien que ce constat donne envie de se laver, sachez que ces microorganismes sont très utiles à notre peau. Les microbes ne sont pas toutes sales et forment une grande famille. Il en existe partout dans l’air, sur le sol. Même sur la peau n’y échappent pas. Elle est colonisée par la « microflore cutanée ».

La microflore cutanée Comme une prairie sur laquelle poussent des herbes diverses, il se développe sur notre épiderme des micro-organismes spécifiques. Nous les retrouvons sur toutes les parties du corps, chacune ayant sa microflore : derrière les oreilles, autour de la bouche, sous les pieds… Cette microflore est à l’origine des odeurs corporelles qui sont une conséquence de l’activité des bactéries à la surface de la peau. Nous avons tendance à les éliminer en se lavant les mains. Pourtant, tous les microbes ne sont pas sales. C’est bien d’enlever l’excès de bactéries mauvaises, il ne faut pas en enlever trop. Des lavages trop fréquents risquent de nuire à l’équilibre dermique.

Préservation de la microflore cutanée Il est très important de ne pas déséquilibrer la flore bactérienne de notre peau. Mieux vaut alors limiter l’utilisation de gels désinfectants. Bien entendu, ils sont utiles en cas de contamination, mais leur utilisation excessive peut tuer un trop grand nombre de bactéries de la peau. Par ailleurs, il faut avoir plusieurs produits à disposition et éviter d’employer le même produit, pour tout et pendant longtemps.

La microflore dans les cosmétiques La microflore contribue à la santé de la peau. Des chercheurs américains ont cartographié le génome de nos microbes, ce que l’on appelle microbiome. Ce recensement de notre microflore a permis de trouver de nouvelles thérapies. Pour en savoir plus, l’équipe d’E=M6 s’est rendue à Toulouse pour rencontrer Anne-Marie Schmitt, dermatologue. Grâce aux techniques d’extraction de leur patrimoine génétique, nous avons maintenant accès à la diversité microbienne. 250 espèces différentes colonisent notre peau. Ce qui correspond à peu près à plus de 2 millions de gènes. L’étude sur ces bactéries a révélé qu’elles provoquent beaucoup de problèmes de peau. Les troubles cutanés sont liés au déséquilibre de la microflore. Quand toutes les bactéries sont présentes sur une peau saine, elles sont en équilibre. Lorsqu’une bactérie est en plus grand nombre, elle met en péril l’équilibre de la microflore et devient dangereuse pour notre peau. C’est la dominance, en fait, qui est associée souvent à des états pathologiques.

Soulager les problèmes de peau Un laboratoire a étudié les bactéries présentes dans les profondeurs d’une source thermale. Ces micro-organismes produisent des principes actifs bénéfiques aux peaux atteintes d’eczéma. Quand des patients à la peau atopique appliquent le produit pendant trois semaines à raison d’une application par jour, la quantité de staphylocoque aureus diminue et laisse place à une flore bénéfique. En recouvrant l’équilibre de la microflore cutanée, la peau est moins sujette aux rougeurs, démangeaisons ou inflammations. Ces ingrédients du produit vont servir en quelque sorte d’engrais à la microflore de la peau. Encore plus étonnant, des probiotiques sont disponibles dans des crèmes et dans des comprimés. Nous pourrons les avaler pour embellir notre peau. Vous l’aurez compris, les bactéries de notre peau ne sont plus des ennemis à éradiquer, mais des alliés pour une peau saine.