Minute facile > Soins > Sommeil > Retrouver un bon sommeil sans cauchemars

Retrouver un bon sommeil sans cauchemars

Vous souffrez de troubles du sommeil comme les cauchemars ? Vous voulez connaître leur signification ? Mais, surtout vous voulez bien dormir loin des cauchemars. Aujourd'hui, Faustine Bollaert vous livre les astuces pour trouver un sommeil paisible sans cauchemars. Généralement, un enfant de mois de 10 ans sur 2 fait des cauchemars. Et cela ne concerne pas que les plus petits. 5 % des adultes s'en plaignent également. Les angoisses nocturnes peuvent vite devenir un enfer au quotidien. Pourtant, il existe plusieurs solutions pour s'en débarrasser. Les détails en vidéo… regardez !

  1. Etape 1 : Changer le cours d...

Changer le cours des cauchemars Tous les soirs avant de se coucher, Inès raconte la même histoire un peu effrayante à son papa. Cet enfant de 5 ans fait chaque nuit un cauchemar à propos d'un voleur. Désormais, elle a peur de s'endormir. Son papa a pourtant tout essayé pour calmer les angoisses de sa petite fille. Pour tenter de résoudre le problème, ils ont eu rendez-vous avec un spécialiste du sommeil, Nathalie Aisenberg. Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, cette spécialiste n'est pas une psychologue, mais une ORL. D'après elle, rêver de fourmis et de voleur est très classique chez les enfants. Les cauchemars ne sont pas liés uniquement à l'univers de l'enfance. En effet, des végétations ou des amygdales trop grosses empêchent l'enfant de respirer correctement la nuit, et favorisent les cauchemars. Pour aider l'enfant à s'endormir, il vaut l'épargner des images qui peuvent lui faire peur. Lui lire une histoire plaisante fonctionne également. Il est même possible de dessiner le début de l'histoire qui l'effraie et d'en changer la fin.

La technique de la polysomnographie Les cauchemars ne concernent pas uniquement les enfants. Jean-François, un informaticien de 33 ans, en fait plusieurs fois par semaine. Ses nuits agitées sont devenues un réel handicap. Il a donc décidé de consulter un neurologue. Chez l'adulte, les cauchemars révèlent souvent une anxiété liée au travail. Au hit-parade des plus récurrents se trouvent celui des dents qui tombent, signe d'un profond découragement, ou encore la chute dans le vide qui signifie une peur de l'avenir ou un vide affectif. Pour trouver le fond de son problème, la docteure Marie-Christine Vecchierni va tenter d'analyser le sommeil de Jean-François. Cette technique est ce que l'on appelle la polysomnographie. Il s'agit d'un examen médical consistant à déterminer certains troubles du sommeil. Pendant toute la nuit, le sommeil de Jean-François sera enregistré. 15 jours après, les résultats sont sortis : les cauchemars sont liés aux rythmes de travail quotidien. La solution est donc de consulter un psychologue.

S'endormir grâce au feng shui Pour vaincre les cauchemars et retrouver une bonne qualité de sommeil, il existe des solutions plus douces. Annick, cantatrice professionnelle, a elle aussi des problèmes de sommeil. Pour y remédier, elle a fait appel à Liliane Mailan, une spécialiste du feng shui. Pour bien dormir, il faut avant tout bien organiser sa chambre. Sachez dorénavant que le rouge n'est pas favorable à l'endormissement. Mieux vaut choisir les couleurs froides comme le bleu ou le gris. Il faut également se débarrasser des objets qui encombrent comme les vêtements qui pendent le long de la porte. Grâce au feng shui, il est possible de retrouver un sommeil beaucoup plus zen.