Minute facile > Pratique > Animaux > Ce qu’il faut savoir avant d’adopter une tortue aquatique

Ce qu’il faut savoir avant d’adopter une tortue aquatique


Les tortues aquatiques sont des animaux de compagnie très populaires !

Animal fascinant à regarder, moins facile à câliner, elles demandent moins de temps qu’un animal domestique comme les chiens et chats !


  1. 1. Certaines tortues aquatiques ne nagent pas

    Etape 1/3 :

    1. Certaines tortues aquatiques ne nagent pas


    Les tortues terrestres (différentes des tortues aquatiques) vivent sur la terre ferme, mais saviez-vous qu’une partie des tortues aquatiques ne vivent pas dans l’eau ?

    Quelques espèces de tortues boîtes par exemple ont besoin d’eau pour rester hydraté, mais passe la majorité de leur temps en dehors.

    Il faut donc bien différencier les tortues aquatiques des tortues terrestres. Pour les reconnaître, les premières ont des pieds palmés tandis que les dernières ont des orteils distincts. De plus, les tortues d’eau sont omnivores, alors que la plupart des tortues terrestres sont végétaliennes.


    2. Les tortues aquatiques vivent longtemps.

    Beaucoup de tortues, quand elles sont élevées à la bonne température, exposées à la lumière ultraviolette, et nourrie à un régime adapté, peuvent vivre pendant des décennies ! Certaines traversent même des générations.

    Leur longévité est certainement quelque chose qu’un propriétaire potentiel devrait considérer avant d’en ramener une à la maison...


    3. Toutes les tortues d’eau ont des salmonelles dans leur organisme

    La salmonelle est une espèce de bactérie que les reptiles, spécialement les tortues d’eau, portent naturellement dans leur tube digestif sans être affectés.

    Elles évacuent ces bactéries dans leurs excréments par intermittence.

    Chez l’humain et d’autres mammifères, les chats et les chiens par exemple, cette bactérie peut causer d’horribles problèmes gastro-intestinaux, à savoir le vomissement et la diarrhée.

    C’est pourquoi il est essentiel que quelqu’un qui a manipulé une tortue, ses crottes ou quelconques objets dans le bassin lave ses mains dans l’immédiat. C’est particulièrement important pour les enfants qui mettent souvent leurs mains dans la bouche touchent des reptiles.

    C’est aussi la principale raison pour laquelle les tortues ne sont pas recommandées comme animaux domestiques pour les familles avec de très jeunes enfants.

    En plus d’un lavage régulier des mains, placez un flacon de spray désinfectant à côté du bassin.
  2. 4. Vous pouvez distinguer les mâles des femelles !

    Etape 2/3 :

    4. Vous pouvez distinguer les mâles des femelles !

    Pour beaucoup d’animaux domestiques exotiques, ce n’est pas toujours facile de savoir si c’est un mâle ou une femelle. Chez les tortues, il y a quelques manières de les distinguer.

    Une bonne règle de base pour différencier leur sexe est que le mâle à une plus longue queue, et leur ouverture rectale (appelé la fente) est plus courte que la queue.

    À l’opposé, chez la femelle, elle est plus proche de la carapace.
    Quelques espèces de tortues montrent aussi d’autres différences entre mâles et femelles, notamment la structure de leur carapace (la partie postérieure de la carapace, ou le plastron, est incurvée vers l’intérieur afin qu’ils puissent monter sur la femelle pour s’accoupler) ou la couleur des yeux (les yeux des mâles peuvent être plus rouges brillants que ceux des femelles qui sont marrons).
    Certains mâles ont aussi des ongles plus longs que les femelles.


    5. Les femelles peuvent pondre sans les mâles

    Comme les poules, les tortues femelles n’ont pas besoin d’être fertilisées par un mâle pour pouvoir pondre des œufs (bien que ces œufs stériles n’éclosent pas).

    Beaucoup de tortues sauvages pondent au printemps en raison du changement de température et du cycle de lumière. C’est pourquoi tant de tortues sortent pondre quand le climat se réchauffe. Les tortues domestiques, par contre, ne suivent pas ces cycles de saisons parce que leur environnement ne change pas souvent. Elles peuvent pondre tout au long de l’année.


    6. Les tortues aquatiques ont toujours besoin de terres sèches

    Les tortues vivent typiquement dans des bassins rectangulaires remplis d’eau parce qu’elles passent la plupart de leur temps à nager.

    Elles ont besoin de se sécher par la suite. Donc, toutes les tortues devraient avoir une zone émergée dans leur bassin (typiquement un gros caillou) où elles pourront grimper et se prélasser. Gardez aussi en tête que les tortues adorent manger des cailloux.

    Assurez-vous que toutes les pierres dans le bassin (incluant les graviers dans le fond et celles qui sont utilisées pour les zones émergées) sont plus grosses que la taille de leur tête. Elles peuvent obstruer leur tube digestif en cas d’avalement accidentel !


    7. Même une petite tortue a besoin d’un grand espace

    La plupart des éleveurs de tortues vous diront qu’en règle générale, le bassin doit faire 5 fois la taille d’une tortue adulte.

    La profondeur de l’eau équivaut à deux fois et demie sa longueur. Un filtre puissant est également nécessaire pour garder l’eau propre puisque les tortues mangent, et font leurs besoins dans le bassin.

    Le filtre doit être changé régulièrement selon la taille du bassin et le nombre de tortues à l’intérieur (votre vétérinaire devrait pouvoir vous conseiller sur la fréquence de changement).

  3. 8. Les tortues aquatiques ont aussi besoin de légumes

    Etape 3/3 :

    8. Les tortues aquatiques ont aussi besoin de légumes


    Les tortues aquatiques ont un grand besoin en vitamine A dans leur régime puisque leur corps ne retient pas celle-ci. Elles doivent en assimiler à partir de leur nourriture.

    Un régime riche en vitamine A, selon leur espèce, inclut des légumes à feuilles vertes foncé et rouges, des légumes orange ou jaunes, en l’occurrence les poivrons et les courges.

    Avec une insuffisance en vitamine A, les paupières des tortues gonflent. Ceci altèrera leur vision. Si votre animal domestique présente ces signes, consultez un vétérinaire spécialiste en la matière.


    9. Les tortues reconnaissent leur propriétaire.

    Certaines personnes ne le réalisent pas, mais plusieurs tortues reconnaissent le regard de leurs propriétaires et les sons qu’ils produisent ! Beaucoup de propriétaires remarquent que leurs tortues remontent à la surface quand elles les entendent se promener dans la pièce. Vous ne vous y attendez peut-être pas, mais votre tortue avancera vers vous quand vous l’appelez !

    Les tortues aquatiques sont des animaux de compagnies phénoménales. Vous devez seulement accorder du temps à l’entretien de leur environnement et leur nourriture selon les régimes adéquats à chacune des espèces.

    Souvenez-vous, elles ont besoin d’un suivi régulier chez le vétérinaire. Plus important, si vous observez que domestiquer une tortue ne vous convient pas, ne la relâchez pas dans la nature. Certaines tortues domestiquées ne sont pas faites pour vivre dans la nature et mourront si personne ne s’en occupe !

    Elles pourraient être porteuses de maladies qui tueraient leurs congénères qui vivent à l’état sauvage. Laissez-les entre de bonnes mains. Les sociétés protectrices d’animaux seraient ravies de s’en occuper.

    Ce n’est pas tout le monde qui peut adopter un animal qui demande autant d’efforts. Quand elles sont en bonne santé, comme vous pouvez le constater d’après les faits précédents, elles sont extrêmement agréables et peuvent se révéler très vives !


    - A voir aussi - Prendre soin des tortues aquatiques !



Mots clefs : adopter tortue adoption tortue adoption animal animal domestique