Minute facile > Pratique > Conseils juridiques > Se protéger des arnaques par SMS

Se protéger des arnaques par SMS

97 % des Français possèdent un téléphone portable. Nous sommes de plus en plus nombreux à recevoir des SMS indésirables. Virus, SMS frauduleux, numéros surtaxés, les smartphones peuvent aujourd'hui devenir de véritables pièges pour leurs utilisateurs. Aujourd'hui, nos smartphones tout comme nos ordinateurs sont la proie de hackers. Pour vous préserver, voici une vidéo vous donnant quelques conseils pour vous protéger des arnaques par SMS sur un smartphone. De plus en plus de consommateurs voient leur facture téléphonique tripler en un mois. Après vérification, cette augmentation est généralement due à des SMS surtaxés à la suite d'une arnaque. Déjouez celle-ci facilement grâce aux conseils en vidéo, regardez !

  1. Etape 1 : Toujours vérifier...

Toujours vérifier le numéro La brigade de la répression des fraudes enregistre des plaintes relatives aux SMS indésirables. En effet, l'arnaque la plus courante pouvant tripler la facture est de répondre à un SMS frauduleux en croyant qu'il s'agit d'un proche. Pour éviter de vous faire piéger, assurez-vous toujours que le numéro correspond réellement au numéro de la personne enregistrée sur votre téléphone. Méfiez-vous notamment des numéros commençant par 08 99. Sans avoir rien demandé au préalable, vous n'avez aucune raison de répondre à un numéro suspect. Toutefois, les SMS frauduleux proviennent le plus souvent de numéro de portable classique, c'est-à-dire commençant par 06. Ne donnez jamais suite aux SMS vous invitant à rappeler un numéro. Les tarifs d'appel peuvent varier en effet en fonction des indicatifs, allant de 0,07 euro à 1,35 euro. Les numéros commençant par 32, 36, 39 et 10 ont une tarification libre.

Transférer les SMS frauduleux au 33700 Au lieu d'ouvrir un spam, ayez le réflexe de le transférer au 33700. Il s'agit d'une plateforme commune aux opérateurs téléphoniques. Elle permet de répertorier les services frauduleux et le cas échéant, de bloquer leur activité.

Les recours possibles Lorsque vous êtes victimes d'arnaque, sachez que la responsabilité de l'opérateur est quasiment nulle. En effet, l'opérateur est juste un distributeur. Il ne peut contrôler les contenus de son réseau. Cette situation semble difficile pour certains consommateurs victimes d'arnaque. Pour l'association française des utilisateurs de télécommunication, il vaut mieux s'adresser directement aux éditeurs des SMS frauduleux. Pour les contacter et obtenir leurs coordonnées, il suffit de vous rendre sur le site Afmm info conso et d'y inscrire le numéro expéditeur du SMS surtaxé. Pour toute réclamation, vous commencez par lui envoyer une lettre recommandée. Sans réponse de sa part, vous devez ensuite contacter une association d'aide aux consommateurs.

Renforcer la protection de votre smartphone Un expert suggère d'ajouter un mot de passe pour éviter qu'une personne, autre que vous, utilise votre portable. Ce dispositif de sécurité vous permet de ne pas répondre à tout SMS frauduleux. D'ailleurs, les smartphones renferment aujourd'hui des données personnelles qui ne concernent que vous. Aussi, pour protéger votre vie privée, vous activez le code pin. En plus, rajoutez un mot de passe le plus complexe possible. Puisque les spams peuvent aussi provenir d'une application qui contient un virus, sachez que vous pouvez installer un antivirus comme sur un ordinateur.

Mots clefs : arnaque 33700