N’avez-vous jamais salivé en voyant le fromage fondant des plats préparés ? Savez-vous que c’est du fromage analogue ? Mais que contient alors ce substitut du véritable fromage dans les plats préparés et comment se fabrique-t-il ? Pour y voir de plus près, cet article vous livre quelques explications sur la fabrication du fromage analogue. D’emblée, ce fromage synthétique ne présente aucun danger pour la santé. En effet, il se compose de produits naturels qui viennent se substituer à la crème de lait.




  1. Etape 1 : Un fromage qui n’e…

  2. Etape 2 : Fabrication du fro…

Un fromage qui n’en est pas un Qu’est-ce qui ressemble à s’y méprendre au fromage, qui a le goût et la texture du fromage sans pour autant en être un ? C’est le fromage analogue. Nous le retrouvons dans tous les plats préparés qui nous font saliver comme la pizza, le gratin ou la lasagne. Dans la majorité des plats industriels, le vrai fromage est substitué par un fromage analogue, et ce pour des raisons de prix. En effet, l’emmental, le gorgonzola ou encore la mozzarella coûte cher, et il a fallu aux industriels trouver un substitut. Ce dernier se fabrique à partir du lait, mais à quelques différences près du véritable fromage.

Fabrication du fromage analogue Un fromage dit analogue est un fromage fait à partir du lait dont on extrait les matières grasses. De l’huile végétale remplacera ces dernières qui, quant à elles, seront transformées en beurre ou en crème fraîche. Pour revenir à la fabrication du fromage analogue, sa composition comprend de l’eau, des protéines de lait, de l’huile de noix de coco, un peu d’acide citrique pour l’acidité et un peu de vrai fromage pour le goût. Ce mélange est cuit à une très haute température pendant 3 minutes. Comme un vrai fromage, la version analogue durcit en refroidissant. Il peut donc être râpé et agrémenter nos pizzas.