Les maux de gorge vous causent certains désagréments ? Vous souhaitez enrichir vos connaissances concernant le mal de gorge ? Monique Allouche, médecin généraliste, vous parle justement du mal de gorge. Elle vous précise le symptôme d’un éventuel mal de gorge avant de vous éclairer sur différents cas favorisant la manifestation d’un mal de gorge. Elle termine en vous donnant quelques conseils pour lutter contre le mal de gorge. En suivant les explications en vidéo, vous en saurez plus !



  1. Etape 1 : Le principal sympt…

Le principal symptôme En terme médical, le mal de gorge se traduit en dysphagie. La dysphagie se manifeste par un blocage et/ou une gêne lors du passage des aliments dans la loge resto sternale. L’énigme constitue une cause fréquemment connue du mal de gorge, particulièrement dans le cas où elle est accompagnée de la fièvre. Le terme utilisé actuellement pour designer le mal de gorge est «la dysphagie nonphébrile ». Face aux différents symptômes traduisant le mal de gorge, il est nécessaire d’entamer un examen médical appelé « endoscopie œsophagienne ». Il est fort probable de détecter, après l’examen, des lésions œsophagiennes.Dans ce cas, il est conseillé de procéder à la biopsie dans le but d’éliminer d’éventuelles pathologies.

Les cas de manifestation Les personnes qui présentent une sorte de reflue gastro-œsophagien ont un fort risque d’atteindre la dysphagie. En effet, ce reflue entraîne typiquement de l’œsophagite, notamment l’inflammation de l’œsophage. Cette inflammation peut s’accompagner d’une sténose. La sténose définit un rétrécissement ou une diminution du diamètre de l’œsophage suite à l’inflammation de celui-ci. L’œsophagite peut renfermer un caractère infectieux . Ce cas se rencontre couramment chez un patient immunodéprimé. En effet, ce type de patient présente une faible défense immunitaire. Ce patient est généralement atteint d’une maladie grave telle que le cancer ou la SIDA. Chez ce type de patient, différents germes sont responsables d’une œsophagite infectieuse.

Les conseils Il est important de se rappeler que tout mal de gorge nécessite une consultation médicale. Il est préférable d’adopter un examen complémentaire afin d’établir un diagnostic fiable. Des enquêtes méritent d’être effectuées du côté du médecin au moment où le cas se présente. Désormais, vous en savez plus sur le mal de gorge !