Rire est un réflexe propre aux humains. Souvent, les tumultes de la vie le font oublier. Pourtant, le rire est un exercice de yoga aux bienfaits innombrables. Dans cette vidéo, retrouvez Karim Ngosso et Stéphane Palza qui vous livrent plus d’explication sur la pratique du yoga du rire. En fait, la troisième semaine du protocole du bonheur touche à sa fin. Stéphane Plaza, le 7ème volontaire de l’aventure rejoint Karim Ngosso, coach et maître arts martiaux. Au programme aujourd’hui rire en tout genre. Regardez !



  1. Etape 1 : Le paradoxe du yog…

Le paradoxe du yoga du rire Cet exercice augmente l’espérance de vie. Il vise à faire travailler tous les muscles du corps. Le yoga du rire permet également de doubler la capacité d’absorption d’air pulmonaire. La pratique de cet exercice stimule la production d’endorphine, l’hormone du bonheur et du plaisir. Stéphane Plaza paraît sceptique quand Karim lui a annoncé que l’exercice consistait à rire. Rire sans être forcément joyeux, cette situation peut paraître paradoxale. Peu nombreux sont les personnes qui peuvent croire que cet exercice rend heureux. Pourtant, le yoga du rire a fait ses preuves. Car si le rire permet d’exprimer sa joie, il nous rend surtout joyeux.

Les bienfaits du yoga du rire Tout être humain croise des hauts et des bas dans la vie. C’est justement au moment où le moral est en berne qu’il faut pratiquer le yoga du rire pour se ressaisir. Au bout de la séance de rire, Stéphane trouve que l’exercice a fait du bien. En apprenant à rire mécaniquement, nous mettons notre cerveau en état de jubilation. Les hormones du plaisir nous envahissent et nous mobilisons pas moins de 17 muscles du visage, une bonne alternative aux crèmes antirides. De plus, la libération de l’endorphine renforce la capacité du cerveau à sortir d’une impasse. Alors, souriez, le bonheur est juste au bout de vos lèvres. Il ne reste plus qu’à le croquer à pleines dents.